Les plastiques dans les océans augmentent les risques de maladie des coraux

plastiquesLorsque les récifs sont en contact avec des déchets plastiques dans l’océan, le risque qu’ils tombent ‘malades’ monte en flèche, révèle une étude internationale.

Les chercheurs ont examiné plus de 120,000 coraux sur 159 récifs – certains pollués par les plastiques, d’autres non  – de l’Indonésie à l’Australie, la Birmanie ou la Thaïlande pour cette étude publiée dans le journal Science.

« Nous avons constaté que le risque de maladie augmente de 4 à 89 pourcents quand le corail est en contact avec des plastiques » signale l’auteur Joleah Lamb, du Centre d’Excellence pour l’Étude des Récifs Coralliens de l’université James Cook en Australie.

Lamb indique que les scientifiques tente toujours de déterminer pourquoi les plastiques sont si dangereux pour le corail, ces organismes vivants qui recouvre près de 0.2% du plancher océanique – et offrent un habitat pour près d’un million d’espèces de poissons.

Il est possible que « les plastiques soit des vecteurs idéaux de ‘colonisation’ pour des organismes microscopiques qui pourraient déclencher des maladies lorsqu’ils entrent en contact avec le corail » dit elle.

« Par exemple, les objets plastiques fait de polypropylène, comme les capsules de bouteilles ou les brosses à dents, sont infestés de bactéries associées à des maladies dévastatrices pour le corail, appelées ‘syndrome blanc »

Le problème de la pollution plastique est répandu dans les océans du monde entier, et empire.

« Nous estimons à 11.1 milliards le nombre d’objets plastiques autour des récifs coralliens de la zone Asie-Pacifique et prévoyons une augmentation de 40% dans les sept années à venir » continue Lamb.

« Cela représente une estimation de 15.7 milliards d’objets plastique autour des récifs de l’Asie-Pacifique en 2025 »

Les récifs sont déjà ‘stressés’ par le réchauffement climatique qui provoque le blanchissement et la mort du corail.

REtrouvez cet article sur Phuket.fr