Les statues inappropriées d’un temple de Phuket seront démontées ou retaillées

statues inappropriéesLe démontage ou la sculpture de 17 statues et autres structures du temple de Phra Nag Sang, à Thalang, et jugées inappropriées, débutera à 9h09.

La nouvelle avait été rendue publique lors d’une réunion à laquelle participait le gouverneur de Phuket Norraphat Plodthong.

Les 17 statues litigieuses s’étaient attirées les commentaires dithyrambiques critiquant le temple qui autorise de telles représentations sur son sol.

La présence d’une statue de 35 mètres de haut représentant un Yak (“géant”) la poitrine à nu et brandissant une mitraillette, qui plus est “très mal sculpté”, ou une stupa peinte entièrement en rose au lieu du blanc traditionnel, étaient notamment vivement critiquées

“Le Bureau national du Bouddhisme à Phuket avait suspendu le moine supérieur le 21 Novembre” a rappelé le gouverneur Norraphat au personnes présentes à la réunion.

Le moine en question, Phra Kru Wijitsuppakarn, a été suspendu de ses fonctions pour violation du code de conduite des moines, par ordre de Phra Ratchasirimunee, le moine responsable de la supervision de l’administration des temples de Phuket.

Par conséquences, Phra Kru Promprapatsorn, le supérieur du temple de Thepwanaram (Manik Temple) à Thalang et responsable de la supervision de l’administration des temples du diocèse de Thalang, a été nommé moine supérieur en chef du temple de Phra Nang Sang.

Un comité a été chargé de décider quoi faire de ces structures.

“Nous avons décidé de retirer ces représentations offensantes” a déclaré le gouverneur Norraphat.

Les 17 représentations qui seront modifiées ou retirées sont la statue de Luang Por Chaem, les deux sanctuaires chinois, une représentation de Ganesh, une “poupée chinoise” et une maison aux esprits, un navire modelé à l’image d’un signe, la statue d’un géant, la statue d’une géante, la statue d’un tigre, la statue de la déesse chinoise Quan Yin, deux représentations de Mahsuri, et une d’un esprit féminin de la mer originaire de Langkawi en Malaisie, indique le gouverneur Norraphat.

“Ces représentations devront être démontées ou retaillées avant le 11 Janvier.

Winya Paladkwa, le chef du Bureau National du Bouddhisme à Phuket, a fait remarqué que les travaux seront réalisés par le Bureau des Travaux Publics de Phuket, sous l’autorité de l’Organisation Administrative Provinciale de Phuket (PPAO, ou OrBorJor) et l’Organisation Administrative de Thepkrasattri (OrBorTor).

“Quatre bâtiments situés près de l’entrée du temple sont encore en cours d’inspection, tout comme trois autres structures le long de l’enceinte du temple – un bâtiment, une habitation et un escalier vers la maison d’un moine” dit M. Winya.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr