En Thaïlande, pas de carte SIM sans laisser ses empreintes digitales

carte SIMLes usagers de cartes SIM pour téléphones mobiles devront montrer patte blanche à partir du mois prochain en Thaïlande, pays tenu par une junte militaire: il leur faudra désormais laisser leurs empreintes digitales!

Officiellement, il s’agit de sécuriser les paiements effectués online via les téléphones mobiles.

Des systèmes biométriques existent déjà pour l’achat de cartes SIM au Bangladesh, en Arabie saoudite et au Pakistan par exemple, mais pas en Chine.

« Nous entrons dans l’âge du digital, notre argent est désormais lié aux services liés aux mobiles. En faisant cela, nous allons améliorer la confiance dans les banques en ligne et les systèmes de paiement », a assuré lundi devant la presse Takorn Tantasith, secrétaire général de la Commission nationale des télécommunications.

« Certaines personnes utilisent de fausses identités pour enregistrer leurs cartes SIM, ce qui pose problème », a-t-il ajouté, assurant que les données collectées seraient protégées.

Le système doit entrer en vigueur le 15 décembre et suscite déjà des critiques sur les réseaux sociaux thaïlandais. La junte s’était déjà attiré en 2015 les critiques des internautes, inquiets d’un projet de « Grande muraille » de l’internet censurant, comme en Chine, ce rare espace de liberté.

Continuez votre lecture sur lepetitjournal/bangkok