‘Il vaut mieux le faire’: Le chef de l’Immigration appelle les étrangers à re-déclarer leur adresse

ImmigrationLe chef du Bureau de L’Immigration de Phuket, le colonel Kathathorn Kumthieng, a confirmé que tous les étrangers vivant à Phuket doivent re-déclarer leur adresse aux services de l’immigration à chaque fois qu’ils ont séjourné dans un hôtel en Thaïlande, même pour une seule nuit.

Cette confirmation survient après des plaintes formulées par des expats de longue date verbalisés de B2,000 pour non déclaration de leur adresse de résidence après avoir voyagé dans le pays.

“D’après la loi, il est obligatoire de déclarer son adresse dans les 24 heures après avoir séjourné dans un autre endroit que votre domicile, comme dans un hôtel ou une guesthouse” signalait le colonel Kathathorn à The Phuket News.

“Les hôtels et les guesthouse doivent vous déclarer, selon la loi, comme séjournant à une adresse différente de votre domicile, et il faut en informer l’immigration” explique t il.

Cela s’applique aussi aux étrangers qui vivent à Phuket, qui quittent le pays puis reviennent, disons pour un weekend à Singapour.

Le colonel Kathathorn a cependant minimisé les inquiétudes des expats honnêtes et respectueux de la loi.

“C’est la loi, mais s’il s’agit d’un court séjour, par exemple un jour ou deux, et que rien n’attire l’attention des officiels il n’y a généralement pas de problème” dit il, si ce sont des courts séjours dans le pays.

“Par contre, si vous êtes impliqué dans un incident ou devenez suspect d’une affaire par exemple, ne pas re-déclarer son adresse peut devenir un gros problème. Il vaut mieux le faire”

Néanmoins, et même si les conséquences pour la plupart des étrangers verbalisés pour ne pas avoir re-déclarer leur adresse en revenant à Phuket soit insignifiantes, il faudra payer une amende de B2,000 et l’incident sera l’objet d’un rapport de l’immigration.

Le colonel Kathathorn a expliqué que l’obligation pour les étrangers de re-déclarer leur adresse en Thaïlande, même s’ils vivent à la même adresse depuis des années, vient d’une très ancienne loi sur l’immigration précisément la Section 37 (2) du Thailand Immigration Act de 1979.

Tout comme, d’après la Section 38 du même Act, le “maitre, le propriétaire ou le possesseur de l’habitation ou le directeur de l’hôtel où séjourne un étranger, qui a reçu la permission de séjourner temporairement dans le Royaume, doit le signaler aux officiels compétents du Bureau de L’Immigration de leur secteur, sous un délai de 24 heures après l’arrivée de l’étranger. S’il n’y a pas de Bureau de L’Immigration dans le secteur, les officiels de la police locale doivent être avertis”

“Cela doit être fait car la loi le demande. C’est la règle dans de nombreux pays” dit le colonel Kathathorn.

Le colonel Kathathorn a expliqué qu’afin de re-déclarer son adresse, les étrangers doivent se rendre en personne dans les bureaux de l’immigration de Phuket, à Phuket Town ou à Patong, et fournir leur passeport, le formulaire TM30 rempli et une autorisation – une procuration du propriétaire autorisant l’étranger à déclarer cette adresse – si le propriétaire n’est pas présent.

“Si l’adresse ne change pas, l’étranger n’a pas besoin de fournir le contrat de location pour prouver son lieu de résidence. Cette information sera déjà enregistrée dans notre système” poursuit le colonel Kathathorn.

“Si vous avez la lettre du propriétaire, il n’a pas besoin de se déplacer” termine t il.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr