King Power, géant thaïlandais du duty-free, fait l’objet de poursuites

King PowerUne cour thaïlandaise en charge des affaires de corruption a accepté lundi une procédure judiciaire contre le géant du duty-free, King Power, dont le patron possède le club anglais de Leicester.

King Power est accusé d’actes de corruption lors de l’attribution du marché du principal aéroport de Thaïlande, ce qui aurait fait perdre à l’Etat plus de 360 millions d’euros de recettes fiscales.

Ce genre d’attaque, contre une société hyper riche dirigée par l’un des milliardaires les mieux connectés du royaume, est rarissime.

La procédure, engagée par un responsable anti-corruption, accuse les dirigeants de King Power de collusion avec les autorités aéroportuaires afin de s’acquitter de taxes à hauteur de 3% seulement des revenus du groupe au lieu des 15% prévus par le contrat.

Le plaignant, Charnchai Issarasenanark, estime ainsi que le groupe du milliardaire Vichai Srivaddhanaprabha aurait réussi à éviter de payer 14 milliards de bahts (363 millions euros) à l’Etat lors de l’accord de sa franchise pour opérer dans l’aéroport international de Bangkok, Suvarnabhumi.

Continuez votre lecture sur lepetitjournal/bangkok