Une alternative au tunnel de Patong

tunnel de PatongLa réunion des membres de l’Assemblée Législative Nationale (NLA) avec des officiels et des représentants de la société civile de Phuket a pris un tournant inattendu avec la présentation d’une alternative au projet de tunnel de Patong.

Des membres de la NLA, sous la direction de Adm Choomnoom Ardwong, se sont rendus à Phuket pour une série de réunions avec des officiels locaux au sujet de la résolution des principaux problèmes de Phuket. Lors première réunion organisée à 10h dans la municipalité de Phuket Town le projet de tunnel de Patong a été ajouté à l’agenda officiel par le vice amiral Adm Amornchot Sujirat, ancien membre du commandement des Opérations Internes de Sécurité de l’armée.

“Je souhaite présenter de nouvelles informations à la NLA. Cela concerne la Highway 4029, qui relie Kathu et Patong, et ou des accidents se produisent très régulièrement. De nombreux véhicules empruntent cette route chaque jour, je ne sais pas qui a eu cette idée de tunnel. Oublions cette idée” dit Adm Amornchot avant d’expliquer ses raisons contre le projet et de suggérer une alternative.

“L’excavation coutera environ B6 milliards. Ce projet ne sera jamais approuvé. Le retour sur investissement ne vaut pas le coup, il faudra plus de 100 ans pour amortir ce projet. Ce projet n’intéresse personne” dit Adm Amornchot.

“Mais voici une autre option, relier Patong à Khlong Katha Dam à Chalong. Les deux sites ne sont distants que de 3 kilomètres et séparés par une forêt. Un autre avantage de cette option est la possibilité de connection avec le tram. Tout ce dont nous avons besoin c’est de passer l’Etude d’Impact Environnemental (EIA). Si nous passons l’EIA, le problème sera résolu. J’espère que cette option sera considérée” termine t il.

Les membres de la NLA ont remercié Adm Amornchot pour sa suggestion et promit d’étudier l’idée. Toutefois le projet de tunnel de Patong n’était pas spécifiquement un projet prioritaire de Phuket pour le ministre des transports le lieutenant hénéral Arkhom Termpittayapaisit, lors de sa visite sur l’ile l’an dernier.

D’autres sujets ont été présentés aux membres de la NLA, au sujet de l’urbanisme, des transports, du projet Phuket Smart City; des inondations.

1. L’urbanisme à Phuket doit correspondre à la philosophie Smart City. Les empiètements et les paysages vallonnés de Phuket étaient au coeur du sujet.

2. Les infrastructures routières de Phuket ne sont pas suffisamment développées pour faire face au nombre de véhicules qui circulent et provoquent des embouteillages. Les transports maritimes doivent devenir plus efficaces, le Centre de Contrôle des Yacht du Chalong Pier n’est pas assez développé pour être performant. Le quai flottant de Patong n’est pas sécurisé et ne peut pas répondre à la demande, l’aéroport international de Phuket n’est pas adapté au volume de passager en augmentation.

3. Le projet Phuket Smart City n’avance pas. Le problème est le budget, il manque environ B1.05 milliards.

4. Certains secteurs de Phuket, Phuket Town, Rassada, Chalong et Patong sont sujets aux inondations, cela a un impact sur l’économie locale. Les inondations bloquent aussi les transports.

Les membres de la NLA poursuivront leurs réunions avec les habitants de Phuket avant de rentrer à Bangkok.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr