B1.2 milliards pour un nouveau pont a Phuket

nouveau pontLe projet de construction d’un pont reliant Phuket a Koh Maphrao, aussi appelée “Coconut Island”, prennent de l’ampleur alors que le gouverneur de Phuket Norraphat Plodthong respectera l’île aujourd’hui, afin de déterminer s’il donnera son aval a ce projet.

Le pont s’étendra sur un kilomètre entre Laem Hin, populaire pour ses restaurants de fruits de mer  de la communauté de pêcheurs de la cote est de Phuket, jusqu’au quai de Baan Koh Maphrao, sur l’ile.

Cette nouvelle décision de proposer la construction d’un pont, dont les précédentes tentatives avaient toutes échouées au cours des dernières années, reçoit le soutien des habitants de l’île, indique Teeradech Kumleang, chef adjoint du Département des Routes Secondaires de Phuket (DRR).

“Je suis arrivé a Phuket il y a environ six mois et j’ai reçu de nombreuses réclamations des habitants de l’île qui souhaitent qu’un pont vers Phuket soit construit” explique M. Teeradech.

“Ils m’ont même adresse une pétition avec près de 100 signatures, demandant la construction de ce pont, donc j’ai dépêché équipe sur l’ile pour interroger les habitants afin de savoir si la majorité souhaitait ce point” ajoute t il.

La réponse a été massive.

“Nous souhaitons un pont. Nous le voulons vraiment” dit Sangsan Piersakul, l’imam de Koh Maphrao, ou vit un grande majorité de musulmans.

“Les officiels ont interrogé les habitants le mois dernier. La plupart des habitants de l’ile, le milliers d’habitant, est favorable a la construction d’un pont vers Phuket” dit il.

“Nous voulons du changement a Koh Maphrao” dit l’imam Sangsan.

“Actuellement, nous devons emprunter le bateau. Et cela devient très compliqué quand il y a du vent ou des orages.

“Un pont est nécessaire, ce sera plus simple – et parfois simplement possible – pour les habitants pour se rendre a Phuket, pour voyager, pour travailler, mais aussi pour la santé les études ou les urgences” ajoute t il.

Le gouverneur a décidé d’inspecter l’île après avoir reçu une requête de la part de M. Teeradech.

“Je souhaiterais que le gouverneur Norraphat soutienne ce projet” dit M. Teeradech a The Phuket News.

“Si le gouverneur accepte, alors ce projet sera a la charge du Département Stratégique du Tourisme.

“Nous inviterons également d’autres officiels, des officiels du Bureau Maritime de Phuket, du Département des Ressources Maritimes et Côtières (DMCR) et des parcs nationaux. Nous devons rassembler toutes les idées.

“Par ailleurs, si le gouverneur donne son aval, nous pourrons alors solliciter une première partie du budget nécessaire pour réaliser une Etude d’Impact Environnemental (EIA) et peut être même solliciter une partie du budget de construction au DRR de Bangkok”

Dans sa requête adressée au gouverneur Norraphat, M. Teeradech confirmé que son service opte pour un pont suspendu. Il estime le coût de ce projet a B1.2 milliards.

“Nous ne savons pas pour l’instant le nombre de voies ni les autres détails. A ce stade nous mutualisons les idées” explique M. Teeradech.

“Cependant, un pont suspendu semble être la bonne option. Cela aura un moindre effet sur l’environnement et sera plus joli. Apres l’EIA, nous connaîtrons le design du pont” dit il.

“Ce projet n’en est qu’a son commencement. Nous savons que c’est un sujet sensible pour les organisations non gouvernementales et nous devons soumettre le projet a l’EIA, dont une grande partie permet d’expliquer au public les implications d’une telle construction” dit il.

M. Teeradech a admis que la construction du pont des routes et des infrastructure aura une incidence sur les mangroves – ainsi le projet devra obtenir la permission du Cabinet.

“Tout comme le Thepsrisin Bridge a Saphan Hin. Nous devons être méticuleux avec les plans et prendre en compte l’environnement naturel, mais je pense que ce projet en vaut la peine” dit il.

Néanmoins, M. Teeradech reste confiant que ce pont – tôt ou tard – finira par être construit.

“C’est une opportunité pour Koh Maphrao, qui fait partie du Phuket qu’il reste a développer” dit il.

“Ce pont vaut la peine d’être construit car il améliorera considérablement la vie des habitants”

Retrouvez cet article sur Phuket.fr