Les bâtiments demeureront sur la route littorale

bâtimentsLes nouveaux plans de la construction controversée de Krathing Cape, sur la route côtière au nord de Nai Harn Beach, sur la côte ouest de Phuket, ont été approuvés et les bâtiments demeureront, avec quelques modifications pour réduire leur hauteur, confirme le maire de Rawai Aroon Solos a The Phuket News.

Les nouveaux plans ont et soumis a l’approbation de la municipalité de Rawai “fin Octobre”, indique le maire Aroon a The Phuket News.

“Leurs ouvriers continuent de démolir les parties du bâtiments qui doivent l’être car elles étaient illégales – le troisième étage de ce qui devait être un bâtiment de deux étages, et le deuxième étage d’un bâtiment d’un seul” dit il.

Mais, le maire Aroon n’a pas laissé The Phuket News observer les plans, prétextant “Je ne peux pas donner le splans a la presse. Ils sont au propriétaire et il ne m’a pas autorisé a les divulguer”

Interrogé si une date limite avait été décidée pour la démolition des parties illégales des bâtiments, le maire Aroon a répondu “Approximativement un an après que le propriétaire ait soumis les nouveaux plans a la municipalité.

“Laissez les terminer leurs travaux comme convenu avec la municipalité de Rawai. Le propriétaire ne souhaite pas d’autres plaintes au sujet de son projet dans les médias sociaux”

L’approbation des nouveaux plans et la démolition des sections illégales des bâtiments ont eu lieu sans l’intervention du gouverneur de Phuket Norraphat Plodthong, malgré les précédentes déclarations du maire Aroon qui expliquait qu’il attendait l’approbation du gouverneur.

La démolition n’est pas terminée car j’attends le ordres du gouverneur de Phuket. J’ai besoin d’un document du gouverneur soulignant les plans officiels… Des que j’aurai ce document la démolition pourra reprendre” disait il a The Phuket News le 25 Septembre.

Interroge sur l’importance de ce document, le maire Aroon a dit “Même si je n’ai pas eu de nouvelles du gouverneur j’ai l’autorité pour permettre la poursuite de la démolition.

“J’attends toujours cette information” dit il.

Les “bâtiments du cap” avaient été vivement critiqués par les locaux et les touristes – thaï aussi bien qu’étrangers – qui arguaient que les bâtiments, soit de futures villas de luxe, soit un petit resort de luxe, détruisent l’un des meilleur panorama océanique de l’île.

La construction avait été interrompue le 31 Juillet après la constatation que les constructions incomplètes ne respectaient pas le permis de construire accordé par la municipalité de Rawai.

Lors des premières investigations, le capitaine Boworn Phromgaewngam, directeur adjoint du centre de commandement des opération de sécurité intérieures de Phuket (ISOC), avait confirmé que le projet était développé sur un terrain privé acquis légalement – mais que le permis de construire autorise quatre bâtiments de trois étages sur le site.

Continuez votre lecture sur Phuket.fr