Beaucoup de bruit pour rien

bruitUne vidéo devenue virale pendant le weekend, montrant un touriste se plaindre de s’être vu refusé l’accès à une plage publique de la côte ouest de Phuket, a été réfutée par les officiels qui confirment que la plage en question est bien privée.

Le gouverneur de Phuket Norraphat Plodthing a ordonné aux officiels de s’occuper de cette vidéo, postée par “Aziz Yotharak”, et qui fait beaucoup de bruit sur les réseaux sociaux.

La vidéo montre le touriste engagé dans une conversation avec un représentant du Dusit Thani Laguna Phuket Resort, à Bang Tao.

L’employé de l’hôtel indique du doigt d’autres portions le long de la plage alors que le touriste, exaspéré, continue de débattre en gesticulant.

Le chef du district de Thalang Kongtho-adul Chuthong, le chef de l’organisation administrative de Cherng Talay (OrBorTor) MaAnn Samran et le chef du village de Cherng Talay Jirayut Jirasonthon se sont rendus sur place pour calmer la situation.

“Nous pouvons comprendre que les gens pensent qu’il s’agisse d’une plage publique, mais ce n’est pas le cas. C’est un terrain privé appartenant au resort” dit le chef du district de Thalang Kongtho-adul.

M. Kongtho-adul a fait remarquer qu’une incompréhension similaire se produit souvent au sujet du front de mer de l’Angsana Laguna Phuket Resort.

“Tout le monde pense que ce sont des terrains publics, mais ils sont la propriété des resorts” dit il.

De son côté, le directeur général de Dusit Thani Laguna Phuket, Gordon Aeria, a publié un communiqué en réponse à cet évènement.

“Au sujet de la vidéo publiée le 7 Janvier et devenue virale sur les réseaux sociaux, nous souhaitons informer le public que l’employé de l’hôtel n’a pas ‘expulsé’ le touriste du terrain, comme cela a pu être dit” indique le communiqué.

“Ce touriste et son enfant auraient pu être blessés par des chutes de branches, il a été poliment invité à ne pas rester sous l’arbre ou il s’était installé avec son enfant. Il est de la responsabilité de l’hôtel de veiller au bien être de toutes les personnes présentes sur sa propriété.

“Dusit Thani Laguna Phuket est très fier de promouvoir le tourisme en Thaïlande et à Phuket. Nous sommes pleinement conscient de notre responsabilité d’ambassadeurs de l’hospitalité en Thaïlande et faisons notre maximum pour prendre soins des touristes, qu’ils soient clients de l’hôtel ou non” termine le communiqué.

The Phuket News signale que le problème des fronts de mer de ces deux resorts refait une nouvelle fois surface, malgré une grande enquête réalisée en 2004, qui avait confirmé le caractère privé de ces terrains.

L’hôtel et le Bureau du cadastre ont délimité le terrain. Des panneaux précisent, comme c’est la cas en Thaïlande, les références du titre de propriété et en précise les limites.

The Phuket News fait par ailleurs remarquer que l’érosion de la côte par les vagues lors de la mousson ne fait que rajouter à la confusion en ramenant du sable sur ces terrains privés – les faisant ressembler fortement au terrains publics.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr