Une Beauté a Contempler: la baie de Phang Nga

Phang NgaLe projet d’inscription de la baie de Phang Nga Bay et des côtes de l’Andaman sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco et son importance primordiale.

Cette seule perspective, si elle se réalise, a le potentiel de maximiser chaque mesures de protection de ce paradis suggérées par ceux qui reconnaissent son importance naturelle significative et souhaite le préserver.

Les défenseurs de l’environnement pourront plus facilement réaliser leur projets, comme par exemple la collaboration en cours entre les plongeurs professionnels de Phuket et le département des ressources maritimes et côtières (DMCR) afin de restaurer et de régénérer les récifs de corail endommagés par le tourisme.

Les tours operators pourront diminuer le nombre de touristes en excursion vers des sites tels que Maya Bay a Koh Phi Phi, et augmenter leurs tarifs en considérant l’opportunité de pouvoir observer une merveille naturelle reconnue mondialement.

Les habitants des côtes et des îles pourront continuer a être fiers de la beauté de l’endroit qu’ils ont le privilège d’appeler leur chez eux.

Faire de cette région un site du patrimoine mondial serait une grande fierté, encouragerait de meilleures pratiques touristiques et inviterait toutes les personnes vivant et travaillant dans ces endroits a prendre encore mieux soin de leur environnement.

Cela concerne les flottes de pêche, les entrepreneurs avides et les chaînes hôtelières internationales qui profitent de ne pas avoir a répondre aux normes occidentales lorsqu’ils opèrent en Thaïlande – tout en facturant des tarifs “compétitifs” sur le marché international.

La fierté, mais aussi la honte, sont des facteurs de motivations très puissants dans le monde actuel. La ou les réseaux sociaux diffusent instantanément et librement leurs informations au monde entier, ils semblent les plus efficaces pour faire avancer les projets de protection de l’environnement.

Toute prochaine destruction de ce ’patrimoine mondial suggère’ mérite a ses auteurs une humiliation publique, mérite a ses auteurs de “perdre la face”, et cela pourra faire déplacer des montagnes.

La baie de Phang Nga et la cote thaïe de l’Andaman sont devenu cet environnement unique et magnifique que nous connaissons aujourd’hui après des millions, si ce ne sont pas des milliards d’années. Mais avec l’humanité a la tête de la planète, il faudra beaucoup moins de temps pour le détruire, a moins que  anges de la nature n’interviennent.

Patrimoine mondial… Ainsi soit il.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr