Dix conducteurs poursuivis pour des nuisances publiques à Chalong

ChalongDix conducteurs de pickups, dont deux femmes, auteurs du vacarme dans les rues de Chalong qui a dérangé les riverains réveillés par des vrombissements de moteurs et des crissements de pneus, se sont présentés à la police pour affronter les charges qui sont retenues contre eux pour nuisance publique.

Les 10 conducteurs se sont présentés d’eux même au poste de police de Chalong, signale le lieutenant colonel Kanan Somrak de la police de Chalong Police à The Phuket News .

Les 8 conducteurs sont :

Wittawat Kanakub, 26 ans, de Phuket

Panomkorn Nookaew, 32 ans, de Phuket

Wuttichai Meejan, 33 ans, de Phuket

Chanon Robroo, 35ans, de  Phuket.

Sarawut Bamrung, 30 ans, de Krabi

Warut Wongmanee, 26 ans, de Surat Thani

Eakkawit Thepparat, 41 ans, de Nakhon Sri Thammarat

Anan Inpetch, 34 ans, de Petchburi

Les 2 conductrices sont :

Kanjana Pongpa, 32 ans, de Phuket

Jirawan Chuaingan, 30 ans , de Nakhon Ratchasima

L’incident avait attiré l’attention sur les réseaux sociaux après la publication de vidéos montrant les pickups accélérer bruyamment et faire crisser leurs pneus à tel point qu’ils crachaient de la fumée.

“L’incident s’est produit entre 21h30 et 22h mardi soir devant le marché Nakok sur Chao West Rd” explique le lieutenant Sakkarin Sangjaroen de la police de Chalong.

“Quand les vidéos sont devenues virales sur les réseaux sociaux, les propriétaires des pickups se sont rendus” ajoute t il.

Le colonel Kanan a expliqué que les 10 chauffeurs sont poursuivis pour trois faits: conduite dangereuse; obstruction de la circulation; nuisances publiques.

Les 10 dossiers ont été remis au Tribunal Provincial de Phuket, ajoute le colonel Kanan.

Un des chauffeurs, Eakkawit Thepparat, a raconté à The Phuket News “Je suis vraiment désolé pour les habitants de Chalong, ceux de Phuket, la police, et tous ceux sur les réseaux sociaux, que cet incident ait causé tant de problèmes et nuit à l’image de Phuket.

“L’incident a eu lieu après une fête à l’occasion du Nouvel An. Nous faisions vrombir les moteurs et crisser les pneus, mais nous n’avons pas bloquer la route pour drifter, comme certains articles l’ont mentionné.

“Nous avons promis de ne plus jamais le refaire” dit il.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr