Le DSI lance une enquête foncière massive

DSIUn équipe du département spéciale d’investigation (DSI) est arrivée a Phuket pour enquêter a propos de 627 titres fonciers SorKor 1 utilisés pour justifier l’occupation de terrains publics protégés, notamment dans le parc national Sirinath.

Terrain, Propriété, Crime, Environnement, Ressources naturelles,

L’enquête a été annoncée par le chef adjoint du DSi le lieutenant colonel Prawut Wongsrinil lors d’une réunion tenue au bureau du district de Thalang.

Assistaient a cette réunion le chef du district de Thalang Vigrom Jarkthi et Witoon Detpramuanphon, responsable du parc national Sirinath, ainsi que d’autres officiels et chefs de villages.

L’objectif de cette campagne est de résoudre les problèmes de cadastre que créent les documents SorKor 1.

“Le problème vient des documents fonciers SorKor 1” a déclaré le colonel Prawut.

“Un authentique SorKor 1 est enregistré dans la base de donnée du département du cadastre. Présenter un morceau de papier qui ressemble a un SorKor 1 n’est pas une preuve de propriété” ajoute t il.

“Le gouvernement central a mis en place des comités chargés de vérifier les SorKor 1 de tout le pays pour s’assurer qu’ils sont authentiques.

“Une fois cela vérifié, le propriétaire pourra utiliser le document pour obtenir un titre de propriété en bonne et due forme [Chanote] pour le terrain. En agissant ainsi, le problème des faux SorKor 1 utilisés pour empiéter sur des terrains protégés sera résolu” explique le colonel Prawut.

Le colonel Prawut a également demandé l’aide des communautés locales dans la lutte contre les empiétements.

“Les membres des communautés locales doivent informer les officiels s’ils suspectent un empiètement sur un terrain public.

C’est le meilleur moyen et le point fort des communautés dans la protection de l’environnement” dit il.

Début Août, le colonel Prawut avait assuré poursuivre sa campagne d’invalidation de tous les titres de propriété illégalement obtenus. Cette promesse survenait peu après le jugement du tribunal pénal de Bangkok sur la mort de l’ancien responsable du bureau du cadastre de Phuket Tawatchai Anukul, décédé d’asphyxie et d’une rupture du foie après avoir été frappé a l’aide d’un objet contendant, le 29 Août 2016 alors qu’il était en détention auprès du DSI.

Cette campagne intervient également après la décision en Mai du tribunal de Phuket ordonnant au département des parcs nationaux (DNP) et deux de ses officiels de payer la somme totale d’1.9 millions de bahts de dommages dans l’affaire qui accusait plusieurs propriétaires d’empiéter sur le parc national Sirinath.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr