La NLA fera part des problèmes de Phuket au premier ministre

NLAL’Assemblée Législative Nationale (NLA) a tenu une dernière réunion avec les officiels et les membres du secteur privé et de la société civile de Phuket pour aborder les questions de la gestion des plages, de l’urbanisme, des transports, des inondations, du tourisme durable, de la santé publique et des problèmes fonciers.

Le gouverneur de Phuket Norraphat Plodthong, le directeur de la Commission des Affaires Sociales pour les Défavorisés Wallop Tangkananuruk, ainsi que 29 membres de la NLA, des représentants du bureau du premier ministre et des officiels locaux ont participé à cette réunion à l’université Rajabhat.

Le gouverneur Norraphat a accueilli les membres de la NLA avec des statistiques sur le secteur du tourisme de Phuket.

“Phuket est la plus grande île du pays avec 543 kilomètres carrés. Le 31 Décembre 2017, environ 400,000 personnes étaient recensées à Phuket.

“Plus de deux millions de touristes visitent Phuket chaque année. Phuket contribue pour plus de B300 milliards chaque année pour la nation.

“C’est l’une des 10 premières destinations touristique du monde.

Phuket souhaite se développer en un hub touristique et et se développer durablement. Phuket a été reconnue par l’UNESCO ville de créativité culinaire, l’une des 18 du monde” dit il.

“Phuket connait de nombreux problèmes. Des problèmes tels que les embouteillages, l’expansion urbaine, les inondations, le manque d’eau. C’est le résultat du développement rapide de l’industrie touristique.

“Phuket a des solutions et des plans de développement via les projets : Phuket Gateway à Tha Chatchai, Phuket City Development (PKCD) Smart City, Sport Complex, la formations de guides légaux, faire de la ville un ‘Medical Hub’, le développements de ports en eaux profondes pour accueillir les plus gros navires. Mais la résolution des problèmes est compliquée à Phuket à cause de restrictions qui ne sont pas appropriées au contexte de l’île” explique le gouverneur Norraphat.

“Phuket souhaite que le gouvernement améliore les lois relatives à divers problèmes que rencontre Phuket, et trouver des solutions concrètes aux problèmes et aux besoins des habitants” ajoute t il.

Wallop Tangkananuruk a ensuite lancé le débat en clarifiant les rôles et les responsabilités de la NLA, avant de répondre aux questions concernant un certain nombre de problèmes, dont les empiètements, les embouteillages, les problèmes d’eaux usées, la dégradation des ressources naturelles, l’amélioration de la qualité du tourisme et la régulation des travailleurs migrants.

L’ancien sénateur de Phuket Thanyarat Achariyachai et l’ancien député de Phuket Rewat Areerob ont fait remarquer que de nombreux problèmes à Phuket sont dûs à un manque de budget.

“Le gouvernement ne devrait pas allouer un budget basé sur la population de Phuket, car Phuket génère beaucoup d’argent pour le pays. Le budget est très insuffisant pour le développement de l’ile” dit Mme Thanyarat.

“Chaque problème présentés à la NLA sera transmis au premier ministre et aux services compétents afin que les problèmes de Phuket soient résolus” assure le gouverneur Norraphat.

En fin d’après midi, le responsable de la NLA le général Danai Meechuvat, les membres de la NLA et l’inspecteur général du Bureau du Premier Ministre Prapasarn Amarithikit, on rencontré le vice gouverneur Snith Sriwihok ainsi que des officiels de la Marine Royale Thaïe au Town Hall.

Le vice gouverneur Snith a déclaré “Phuket est une ville avec une longue histoire et une culture très importante. A l’époque de l’exploitation minière, l’économie était très prospère, puis est arrivée l’époque de l’urbanisation et du tourisme, qui génère également beaucoup de revenus pour le pays”

Les problèmes abordés alors concernaient l’acquisition foncière, la gestion des plages, l’urbanisme, la difficulté de développer un tourisme durable ainsi que la santé publique.

La NLA a déclaré être prête à apporter son soutien pour amender des lois concernant l’urbanisme pour des résultats rapides, par exemple l’accélération du projet de contrôle des inondations “Kaem Ling”, ou le projet “Monkey’s Cheeks”.

Les membres de la NLA ont conseillé des solutions quant aux problèmes de propriété, en demandant aux officiels d’être particulièrement vigilant pour Koh Racha.

La NLA a également déclaré que Phuket était responsable du soin des patients du système de santé publique.

“Il y a un manque de personnel de santé. La NLA soulèvera ce problème de la gestion du système de santé publique à Phuket” dit le général Danai.

Les officiels de Phuket ont également abordé le problème des mère adolescentes et des orphelins de plus en plus nombreux à Phuket.

“La province doit trouver rapidement une solution à ce problème” dit le général Danai.

Enfin, la NLA a présenté des informations relatives aux déchets dans le district Rawai, au non port du casque par les conducteurs de deux roues, aux problèmes tels que les maladie sexuellement transmissibles ou la grossesse ou encore l’utilisation par les jeunes des nouvelles technologies au détriment de la culture et des arts.

La NLA a indiqué vouloir aider le gouvernement à promouvoir l’enseignement de l’anglais chez les jeunes, Phuket étant une destination touristique internationale.

“La NLA est venue à Phuket et a pu constater les inquiétudes des habitants de Phuket. Après cette visite, nous résumerons toutes ces informations et les transmettons au premier ministre afin de mettre en place une politique de développement de Phuket” termine le général Danai.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr