Quatre des douzes réclamations pour Surin Beach réglées

Surin BeachMaAnn Samran, le chef de l’organisation administrative de Cherng Talay (OrBorTor), a annoncé s’être déjà attelé à quatre des douzes demandes présentées par les riverains de Surin Beach le 27 Novembre dernier.

“Nous avons déjà géré quatre des douzes demandes formulées le 27 Novembre par les riverains, dont l’installation de toilettes publiques, la réparation de l’éclairage public sur la plage, l’entretien de la végétation, et nous avons commencé a établir les plans pour la rénovation de la plage” a indiqué MaAnn à Khao Phuket.

“Au sujet des huit demandes restantes, nous étudions les problèmes et les abordons de manière légale. L’OrBorTor n’a pas le pouvoir de décision sur ces huits demandes, nous devons consulter le bureau du gouverneur” ajoute t il.

Ces demandes avaient été présentées par une centaine de riverains et de vendeurs regroupés à Surin Beach, et espérant lever les “mésententes” à propos de certains vendeurs qui seraient autorisés à travailler sur la plage, mais aussi afin de développer la plage pour la rendre plus attractive pour les touristes.

“Par exemple, je souhaiterais consulter le Bureau Provincial de Phuket au sujet de l’autorisation de travailler sur l’espace public, car c’est un problème d’importance pour les revenus des riverains et nous devons éviter que d’autres problèmes n’en résultent. Je vous tiendrai informés” assure M. MaAnn.

Un habitant de Surin, Jamlong Sittichai, l’un des meneur du regroupement du 27 Novembre sur la plage, a déclaré “Il est vrai que l’OrBorTor a travailler pour satisfaire quatre de nos demandes. Mais maintenant seules deux lampadaires fonctionnent, et ce n’est pas suffisant.

“La nuit du jour de l’an, il y avait beaucoup de touristes sur la plage. C’est dangereux si les visiteurs doivent marcher dans le noir” dit il.

“Les toilettes temporaires sont une bonne chose, mais le système d’évacuation installé a une capacité de moins de 100 litres, ce qui ne suffit que pour deux journées” dit il.

“Plus récemment, des sauveteurs volontaires de Surin Beach se sont dévoués pour nettoyer les toilettes, et ont contacté l’OrBorTor de Cherng Talay pour qu’ils organisent le vidage de la cuve et le nettoyage des toilettes tous les deux jours” ajoute t il.

Malheureusement, dans cette liste ne figure toujours pas la demande des habitants afin que des mesures soient prises pour stopper le déversement d’eaux usées noires sur Surin Beach et pour nettoyer les déchets qui jonchent le secteur

Ces deux fléaux continuent à anéantir Surin Beach.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr