Le responsable de l’environnement a Phuket met en garde face a une gestion calamiteuse des déchets

gestion calamiteuseLe directeur du bureau régional de l’environnement de Phuket a demandé aux officiels de rappeler aux habitants de leurs secteurs respectifs de jeter dans les endroits appropriés les ‘déchets dangereux’, piles, pesticides, ampoules….

Environnement, Pollution,

“Phuket dispose d’un bon système de gestion des déchets, mais il y a un problème ‘invisible. Certains déchets contiennent des substances dangereuses, des contaminants ou des produits chimiques. Ce sont des ‘déchets dangereux’” expliquait le Dr Pornsri Sutthanarak lors d’une reunion sur le sujet au Provincial Hall.

“Par exemple, les aérosols les batteries de voiture, les pesticides, ou encore les ampoules sont très dangereux car ils contiennent des métaux lourds, du manganèse, du mercure etc. S’ils ne sont pas jetés de façon appropriée,ils auront un impact sur la santé des personnes et sur l’écosystème”

“Si un produit est dangereux, cela devrait être précisé sur l’étiquette. Ces toxines peuvent avoir un impact sur la santé de la population, mais aussi polluer l’air, l’eau ou les sols quand ils sont incinérés. Les déchets dangereux les plus communs sont les ampoules” dit elle.

Le Dr Pornsri demane a la population de jeter ces déchets dangereux dans les centres de collecte.

“Chaque municipalité est responsable de la collecte des déchets dangereux de son secteur” dit elle, ajoutant que pour traiter les déchets dangereux, Phuket a développé un système de gestion dans le cadre de la campagne publique “Thailand no waste”, géré par des unités locales.

“Les autorités locales ramassent les déchets dangereux et les transportent vers les centres de collecte.

“Les entreprises, les magasins, les hôtels… peuvent déposer leurs déchets dangereux directement au centre de collecte de la municipalité de Phuket Town. Les frais sont de B22 par kilo. Ces déchets dangereux sont pris en charge par une entreprise privée qui les envoie dans un centre principal ou ils seront traités de manière appropriée” ajoute t elle.

“Actuellement Phuket rencontre des difficultés en ce qui concerne la collecte des déchets dangereux, la population n’a pas encore l’habitude de trier les déchets. Ils jettent tout en vrac dans les poubelles” fait remarquer le Dr Pornsri.

“Une meilleure information sur les déchets est la meilleure manière de commencer pour que la population entière commence a réduire, trier et recycler ses déchet” dit elle.

“Certaines choses peuvent être recyclées. C’est une manière efficace de réduire  la quantité de déchets” ajoute t elle.

Le Dr Pornsri fait aussi remarquer que le volume quotidien de déchets transportés vers l’incinérateur de Saphan Hin a augmenté de 7% en un an.

“Environ 865.59 tonnes de déchets arrivent chaque jour a l’incinérateur de Saphan Hin ” dit elle.

Mais l’incinération tourne a pleines capacités pendant que des ‘ajustements’ sont en cours, explique le Dr Pornsri, en ajoutant “Ces ajustements permettront a l’incinérateur de traiter 950 tonnes de déchets chaque jour”

Retrouvez cet article sur Phuket.fr