Un vétéran de l’armée britannique sauvagement agressé a l’arme a feu

vétéranUn couple du Royaume Unis a lancé une campagne d’appel aux dons afin de payer les frais médicaux d’un vétéran de l’armée britannique, souffrant de plusieurs fractures aux jambes après une violente agression.

Le couple, Mik et Denise Laverty, de Newton Aycliffe Durham, au nord est de l’Angleterre, est arrivé sur l’île pour célébrer le 50eme anniversaire de Mik, quelques heures seulement avant l’agression.

M. Laverty a été agressé par deux jeunes hommes qui l’ont mis en joue avec une arme et lui ont demandé son argent, rapporte The Northern Echo.

“Mme Laverty raconte qu’elle était allée aux toilettes dans un bar pendant que son mari l’attendait a l’extérieur… Lorsqu’elle est ressortie, elle n’a pas vu son mari parmi la foule de la rue et a cherché en ville avant de retourner a l’hôtel” poursuit le rapport.

Le personnel de l’hotel a visionné les enregistrements vidéos sans repérer M. Laverty. Mais quelques heures plus tard l’hôtel a été contacté par un hôpital voisin qui informait qu’un de leur client avait été admis” ajoute le rapport.

“Mme Laverty s’est précipité au chevet de son mari et a été choquée d’apprendre ce qui s’était passé… M. Laverty avait été laissé dans un tel état qu’il ne se souvenait plus très bien de ce qu’il s’était passe, a part un 4×4 noir au moment ou il a été emporté.

“Quand il a dit a ses agresseurs qu’il n’avait pas d’argent ils ont pris sa montre et ses clés et ont filé, le laissant dans une rue adjacente souffrant de plusieurs fractures aux jambes; il a depuis été opéré” poursuit The Northern Echo.

Mme Laverty était trop effrayée pour retourner a l’hôtel, craignant que les agresseurs aient les clés de la chambre, ajoute le rapport.

“Elle a depuis signalé l’agression a la police. Le couple espère pouvoir s’entretenir avec l’ambassade de Grande Bretagne aujourd’hui”

Le couple, parents de deux enfants, doit déjà payer quelques £3,000 (environ B130,309) de frais médicaux mais craint surtout des ‘frais en cascade’ alors que leur compagnie d’assurance ‘enquête’.

“L’assurance remet en question leur demande et ils ont besoin d’argent. S’il vous plait, donnez ce que vous pouvez” précise l’appel aux dons intitulé “Get Mik and Denise Home” mis en place par un ancien camarade de classe de Mme Laverty sur le site Crowdfunder.

£1,000 (environ B43,430) ont été récoltées au cours des premières 24 heures. (Consultez l’appel aux dons sur Crowdfunder ici)

L’objectif est de récolter £10,000 (environ B434,300).

The Phuket News n’a pas été pour le moment en mesure de confirmer les détails de l’agression avec la police touristique de Phuket.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr