Les embarcadères privés de Phuket face à une vague sécuritaire

embarcadères privésLe gouverneur de Phuket Norraphat Plodthong a ordonné au vice gouverneur Prakob Wongmaneerung de faire du ménage auprès de tous les embarcadères privés de l’ile et auprès de tous les ferries touristiques desservant les iles voisinnes.

Cet ordre est donné le lendemain de l’explosion d’un speedboat au large de Koh Phi Phi, dans lequel des dizaines de touristes chinois ont été blessés, trois d’entre eux étant toujours hospitalisés en soins intensifs dans des hôpitaux de Phuket.

Lors d’une réunion organisée ce matin, le gouverneur Norraphat a fait remarquer que les embarcadères privés seraient l’objet d’une inspection dans le cadre des drnières interventions à propos de la sécurité en mer.

“Le vice gouverneur de Phuket Prakob Wongmaneerung inspectera la sécurité de tous les embarcadères privés” a t il déclaré.

“Les quais publics de Phuket conservent des registres de tous les bateaux et les passagers qui y transitent, mais ce speedboat était parti d’un embarcadère privé. Actuellement, les embarcadères privés ne sont pas soumis à toutes les normes de gestions” explique t il.

“Phuket doit s’occuper des quais privés et s’assurer que les mêmes normes sont appliqués pour la sécurité de tous les touristes, comme c’est le cas dans les embarcadères publics” ajoute t il.

“Pour chaque bateau qui quitte un quai, doit être enregistré la date, l’heure, le nom du bateau, le nombre de passagers – et le plus important les noms des passagers. Nous devons également connaître la destination de chaque bateau afin de s’assurer qu’il suit le route prévue” ajoute t il.

“Le premier ministre et le ministre du tourisme et des sports suivent cet accident de près” dit il.

“Cet accident a des retombées dans le monde entier. Heureusement personne n’est mort” ajoute t il, indiquant qu’entre 25,000 et 30,000 personnes participent à des activités de tourisme en mer.

Après cette réunion, le gouverneur Norraphat a inspecté le quai Sea Angel à Rassada avant de se rendre en personne auprès d’une touriste chinoise, Kwang Pei hong, 26 ans, encore en soins intensifs à l’hôpital Vachira à Phuket Town, grièvement brulée au visage aux jambes et aux bras.

Deux autres chinois sont en soins intensifs au Bangkok Hospital Phuket, cinq autres doivent encore recevoir des soins à l’hôpital mais en sont sortis.

L’Administration Nationale du Tourisme Chinois (CNTA), basée à Pékin, a publié une circulaire sur son compte Weibo, indiquant que l’agence avait appris l’accident et coordonnait un plan d’aide, signale le journal de Phuket en langue chinoise Phujidao Xinwen.

Le chef du CNTA Li Jinzao a immédiatement demandé a son bureau touristique de Bangkok de s’informer de la situation et de se coordonner avec l’ambassade de Chine en Thaïlande, afin que les hôpitaux fassent tout ce qu’il faut pour soigner les touristes blessés, et afin que l’ambassade contacte la police touristique thaïe pour connaitre les cause de l’accident.

De son côté, le consul général chinois, Zhou Haicheng, à Songkha mais aussi responsable de Phuket, a dépêché Ma Cuihong, le vice consul général et responsable du Bureau Consulaire de Phuket, pour qu’il se rende auprès des blessés et contacte la police pour déterminer les causes de l’accident.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr