2 milliards supplémentaires nécessaires pour le tram de Phuket

Le gouverneur de l’Autorité des Transports en Commun de Thaïlande (MRTA), Pakapong Sirikantaramas, a révélé hier que le projet du tram de Phuket nécessitait B2 milliards supplémentaires pour voir le jour.

Cette nouvelle information met un flou sur la somme que le gouvernement compte investir dans le projet de tram de Phuket.

Le gouverneur de la MRTA aurait également confirmé que la construction commencerait l’an prochain, et la mise en service aurait lieu en 2024, comme prévu.

Selon un rapport de Bangkok Post, le gouverneur de la MRTA a indiqué hier que le projet du tram de Phuket avait besoin de B2 milliards supplémentaires, surplus dû à des modification des plans initiaux.

“Ces changements concernent des besoins de voies et de tunnels et l’extension du tracé de deux ou trois kilomètres” a indiqué M. Pakapong.

Ce dernier rapport porte le budget actuel du projet à B34.8 milliards, une différence de B5 milliards par rapport aux dernières informations communiquées par les officiels.

La MRTA est responsable du développement du projet de tram de Phuket après une décision du Cabinet l’autorisant à mener des projets hors de Bangkok.

M. Gardphajon avait alors révélé un budget prévu de B39.4 milliards – B5 milliards de plus que les chiffres communiqués hier par le gouverneur de la MRTA, avant d’annoncer que B2 milliards supplémentaires étaient nécessaires.

Le budget de B39 milliards était confirmé il y a un an de cela par Wilairat Sirisoponsilp, directrice général adjoint du Bureau des Transports et de la Planification auprès du Ministère des Transports (OTP), qui le 1er Juin dernier se trouvait à Phuket pour lancer un appel aux investisseurs dans ce méga projet de partenariat public privé (PPP).

L’investissement nécessaire pour ce projet de tram atteint la somme précise de B39.406 milliards, déclarait alors Mme Wilairat.

Ce chiffre avait déjà été annoncé en Septembre 2017, quand Sirigate Aphirat, un officiel de l’OTP, annonçait une augmentation de B9 milliards du budget requis en raison de la construction de six tunnels.

Puis c’est ensuite en Novembre 2018 qu’un communiqué de l’OTP indiquait que le budget nécessaire avait encore augmenté de B594 millions, pour atteindre un total de B40 milliards, sans qu’aucune explication ne soit fournie.

Cependant, le rapport d’hier indique que la décision d’augmentation du budget de B2 milliards avait été prise lors d’une concertation entre la MRTA et le Département des Autoroutes pendant laquelle le ministre adjoint aux transports, Pailin Chuchottaworn, avait demandé aux deux parties de régler leurs conflits sur l’utilisation des terrains situés le long du tracé du tram.

Maintenant la MRTA pense terminer les plans définitifs du tram de Phuket aussi rapidement que possible afin de pouvoir avancer et lancer les appels d’offre.

De nombreuses voix se sont élevées contre le projet de tram de Phuket, interrogeant la nécessité d’un projet compliqué et coûteux.

Les compagnies touristiques de Phuket, et notamment Sombat Atiset du Katathani Group, évoquait à nouveau ses doutes.

Ce projet ne bénéficiera pas au secteur touristique de l’île et ne facilitera pas la circulation comme il le prétend, disait il.

La plupart des habitants circulent en scooter tandis que les touristes préfèrent rester dans des centres urbains comme Patong, ajoutait il.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr