B83 millions de dettes sonnent la fin du Phuket FC

Phuket FCLe président du Phuket FC, Pitipol Nukulpanichwipat, a annoncé la liquidation du club qui cumule des dettes d’un montant total de B83 millions après divers procès engagés par d’anciens joueurs du club alors dirigé par Pramookpisitt Achariyachai, fondateur et président du Kata Group Resorts.

M. Pitipol, accompagné de Thipsunanta Krajang, un consultant du club, a répondu aux questions lors d’une conférence de presse organisée au Surakul Stadium.

“Nous ne pouvons plus continuer a jouer dans la Thai league.

Nous ne pouvons pas participer a la prochaine saison car le corps gouvernant du football, la Fifa, nous l’interdit. Si nous ne purgeons pas ces B83 millions de dettes, nous ne pourrons pas obtenir de licence” signale M. Pitipol a The Phuket News.

“Ces dettes découlent de procès intentés par trois anciens joueurs club, dont les contrats ont pris fin en 2014. Il s’agit d’Alonso Jose Carvalho da Silva, Marcio Gleydson da Silva Santos et Roland Gunter Vargas Aguilera” poursuit il.

“Ils poursuivent Phuket FC en justice, mais, le précédent propriétaire du club ne souhaitant pas du tout coopérer et régler ce problème, ils ont porté plainte auprès de la Fifa, aggravant encore plus ce problème” dit M. Pitipol.

“Les joueurs avaient été ‘virés’ du club car il ont fait des choses qu’ils n’auraient pas dû… invitant des jeunes femmes dans les installations, se présentant en retard aux entraînements etc etc” explique t il.

“Mais l’ancien président du Phuket FC n’a mentionné aucun motif pour mettre fin a leurs contrats. Les joueurs pensent n’avoir rien fait de mal, il n’y a aucune preuve” dit il.

M. Pitipol a présenté tous les documents adressés par la Fifa au Phuket FC et aux trois joueurs.

Un documents du 18 Décembre 2014 décrit le conflit entre les trois joueurs et le Phuket FC, quand le club est dirigé par M. Pramookpisitt; un courrier de l’avocat de la Fifa annonce la décision de la Fifa jugeant que Phuket FC doit payer l’argent dû a ces joueurs.

En Juillet 2017, de nouveaux échanges informent que Phuket FC a été jugé coupable de n’avoir pas respecté la décision de la Fifa. Ces courriers indiquent que Phuket FC verra sa licence révoquée tant que les sommes suivantes ne sont pas payées :

– B849,915 d’amendes Fifa

– B35.27mn en faveur de Roland Gunter Vargas Aguilera

– B24.3mn en faveur de Alonso Jose Carvalho da Silva

– B23.39mn en faveur de Marcio Gleydson da Silva Santos

“Nous avons reçu tous ces documents en Octobre. Nous n’en avions reçu aucun avant” dit M. Pitipol.

En ce qui concerne ce qui aurait pu être fait pour éviter la dissolution d’un club vieux de 8 ans, M. Pitipol déclare

“J’aurais apprécié que l’Association de Football Thaïe (FAT) soit juste avec nous, en tant que propriétaire actuel du club, ce n’est pas de notre faute.

“Nous avions demandé leur soutien financier pour le financement du club, nous avions demande B400,000, ils ont refusé lorsqu’ils ont appris au sujet de ces dettes.

“Ils ont simplement refusé de nous aider. J’aurais apprécié qu’ils nous soutiennent” dit il.

Mettant cette dette en perspective, M. Pitipol précise a The Phuket News que lors de la saison 2017, le club a dépensé  B10 millions pour ses opérations courantes.

“Ce que nous avons dépassé en salaires et en frais généraux cette année n’atteint même pas B11 millions” dit il.

“Maintenant, cela revient a l’ancien president du club, (M. Pramookpisitt)… il devra payer ces dettes car il était le président au moment des faits”

M. Pramookpisitt était propriétaire du club de Mai 2012 jusqu’à l’annonce de son départ en Decembre 2015.

M. Pramookpisitt a ‘donné’ le club, gratuitement, a l’actuel chef de ‘organisation administrative de Cherng Talay (OrBorTor) MaAnn Samran.

En Juillet 2016, M. Pitipol, également directeur du groupe hôtelier Rayaburi Group, de Chatchai Rojrungrangsi, et de Royal Gems Pavilion, était alors devenu président du club.

Les tentatives de joindre M. Pramookpisitt sont restées infructueuses, tout comme nos appels vers le fils de M. Pramookpisitt, Pariyawat “Benz” Achariyachai, également impliqué dans la gestion du club.

Cependant, la probabilité création d’un nouveau club est très élevée, dit M. Pitipol, sans donner plus d’informations.

“Tous les joueurs sont libres de tout contrat avec Phuket FC,

ils peuvent aller oû ils veulent. Nous ne les poursuivrons pas en justice et ils ne nous poursuivent pas… C’est une fin sereine. Il est possible qu’une nouveau club soit créé, sous un autre nom, et peut être que les joueurs de Phuket FC y seront recrutés” dit il.

“Nous voulons mettre en garde toute personne qui songe a créer ou a reprendre un club de football en Thaïlande de se méfier de situations comme celle ci, et de scrupuleusement tout vérifier.

“Quoi qu’il en soit, nous souhaitons, nous membres du Phuket FC, continuer a aider et a participer a la vie de la communauté de Phuket” dit il.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr