Ce que vous ne savez pas au sujet de la rage

rage(traduit par l’Agence Consulaire de Phuket)

  • Aujourd’hui, la rage tue environ 50 à 60 000 personnes par an, même si la médecine préventive a prouvé son succès à près de 100%.
  • La rage est une zoonose virale transmise lorsque la salive contenant le virus de la rage est introduite dans une ouverture de la peau, généralement par la piqûre d’un animal enragé.
  • La vaccination des chiens ne les empêche pas seulement de contracter la rage, mais aussi les autres animaux qui entrent en contact avec eux.

La plupart d’entre vous qui ont un chien ou qui ont été mordu par un chien ont peut-être été interrogés sur la possibilité de développer la rage, mais il y en a encore beaucoup qui ne demandent pas de soins médicaux immédiats si la morsure n’est pas grave. ou si le chien a léché une coupure ou une blessure sur sa peau. Oui, juste léché. Bien que moins commun, saviez-vous que la rage se transmet aussi par la salive de l’animal infecté dans une plaie ouverte?

La rage est une zoonose virale transmise lorsque la salive contenant le virus de la rage est introduite dans une ouverture de la peau, généralement par la piqûre d’un animal enragé. Bien que rare, la transmission peut se produire lorsque la salive infectée entre en contact avec d’autres ouvertures de la peau ou avec une membrane muqueuse. Dans 99% des cas en Thaïlande, le virus se propage à partir d’une morsure de chien. Cependant, la rage peut se propager par piqûres de chats, de chauves-souris, de renards, de singes, de loups, de mouffettes, de ratons laveurs ou de mangoustes infectés. Tout animal à sang chaud est susceptible.

La rage est presque toujours évitable si la personne a reçu une prophylaxie post-exposition (PEP). Si vous êtes mordu par un chien errant ou un animal de compagnie, nettoyez immédiatement à la base de la plaie avec de l’eau et du savon pendant au moins 15 minutes. Ensuite, appliquez de l’alcool, Betadine ou une solution d’iode que vous avez à la maison. Après cela, si vous n’êtes pas en mesure de savoir ou si vous ne savez pas si l’animal a été vacciné, allez voir un médecin car si vous obtenez la série de vaccination PEP à temps, il n’y aura aucune raison de s’inquiéter.

Si l’animal s’est avéré être infecté et qu’aucun traitement immédiat n’a été administré, les chances de survie sont extrêmement faibles. Près d’aucun n’a survécu à une infection de la rage et s’ils l’ont fait, ils ont passé des semaines dans les comas provoqués et ont souffert de graves dommages neurologiques nécessitant des années de réadaptation. Si vous avez le moindre doute sur les antécédents de vaccination de l’animal, choisissez le traitement PEP.

Le traitement pour suspicion de contact se fait habituellement avec cinq doses de vaccin contre la rage administrées sur une période de 2 semaines à 28 jours et, si nécessaire, une dose d’immunoglobuline antirabique pour fournir au corps des anticorps contre la rage. Cela dépend du site de la blessure, de la gravité et de l’historique de votre vaccination.

Comme avec la plupart des vaccins, l’effet indésirable le plus fréquent est la douleur et la rougeur au site de l’injection. Les réactions plus graves sont rares et souvent liées à des allergies aux ingrédients du vaccin. Si le chien est vivant après 10 jours de la morsure, la série de vaccination peut être arrêtée. Cependant, vous devriez chercher PEP dès que possible. N’attendez pas pour observer le chien pendant 10 jours.

Le délai moyen entre l’infection et le moment où les symptômes se développent chez l’humain est de 30 à 90 jours, mais il peut aller de moins de 10 jours à plusieurs années. Le virus se déplace le long des cellules nerveuses jusqu’au cerveau et s’y multiplie très rapidement.

Peu à peu, la personne atteinte tombe malade et développe divers symptômes, y compris une forte fièvre, de la confusion, de l’agitation et, éventuellement, des crises d’épilepsie et un coma. Les personnes atteintes de la rage ont tendance à développer l’hydrophobie et l’aérophobie. À ce stade, ils sont extrêmement malades.

Certains modèles de comportement peuvent vous aider à savoir si l’animal est infecté. Les animaux infectés par la rage peuvent sembler malades, fous ou vicieux. Cependant, les animaux infectés par la rage peuvent également paraître trop amicaux, dociles ou confus.

Ils peuvent même sembler complètement normaux, de sorte que vous ne pouvez toujours pas être entièrement sûr en observant simplement. Au moment où une créature est amenée à mordre les autres, il lui reste souvent quelques jours à vivre.

Ma suggestion pour la prévention est de commencer par s’assurer que votre animal est vacciné et, si possible, de faire un pas pour aider ceux qui vous entourent.

En Thaïlande, nous avons des millions de chiens errants, dont près d’un demi-million à Bangkok même. En tant que communauté, nous devrions prendre l’initiative de nous assurer que les chiens errants de notre région sont vaccinés ou, mieux encore, adoptés.

La vaccination des chiens ne les empêche pas seulement de contracter la rage, mais aussi les autres animaux qui entrent en contact avec eux. Rappelez-vous que ce n’est pas seulement un acte de bienfaisance, mais cela protégera également votre animal de compagnie, votre famille et les gens qui vivent autour de vous et vous.

Les enfants jouent souvent avec des animaux, ont des plaies ouvertes et parfois ne rapportent pas de petites bouchées. Il y a des fondations et des fiducies de charité pour les chiens errants. Vous pouvez commencer en les contactant.

Retrouvez cet article (en anglais) sur cette page