Contrôle systématique des chauffeurs de taxi

contrôleLes touristes et autres passagers arrivant à l’aéroport international de Phuket peuvent s’attendre à ce que ls chauffeurs de taxi et de van les conduisant vers leurs destinations de villégiature aient été contrôlés pour l’usage d’alcool et de stupéfiants ainsi que pour la possession d’arme, les officiels de la police touristique, de la marine royale thaïe et du bureau des transports de Phuket ayant lancé leur campagne de sécurité routière pour les vacances de Songkran.

Tourisme, Transports, Alcool, Drogue, Armes, Crime, Police,

La campagne lancée aujourd’hui l’est dans le cadre de l’initiative ‘Aéroport Blanc’ menée par Airports of Thailand (AoT), qui gère six aéroports en Thaïlande, dont l’aéroport international de Phuket, explique la directrice de l’aéroport Monrudee Gettuphan.

“J’invite tout le monde à se joindre au projet ‘Aéroport Blanc’. Ensemble, nous pouvons insuffler aux passagers confiance en travaillant tous ensemble, les officiels, la police de Sakoo, la marine royale thaïe et le bureau des transports de Phuket (PLTO)” déclare-t-elle.

Seront spécifiquement contrôlés, pour la consommation d’alcool et de drogue, les chauffeurs du Transport Service Business Phuket Cooperative, de Phuket Mai Khao Sakhu Co Ltd et de Phuket Taxi Meter Co Ltd, explique Mme Monrudee.

Ces trois compagnies de taxi et de van sont sous contrat comme les seules compagnies dont les chauffeurs peuvent embarquer des passagers depuis l’aéroport. Les chauffeurs indépendants et ceux travaillants pour d’autres compagnies et coopératives ne peuvent que déposer des passagers.

Cependant, Mme Monrudee signale “tous les chauffeurs seront contrôlés de manière aléatoire afin de réduire les situations non sécurisées et d’éviter des accidents dans lesquels es passagers seraient impliqués.

“J’espère que tout le monde nous aidera à résoudre ces problèmes en travaillant main dans la main” ajoute-t-elle.

Le chef de la police touristique de Phuket le lieutenant-colonel Naruewat Puttawiro acquiesce.

Continuez votre lecture sur Phuket.fr