Les golfeuses Park Sung-Hyun et Ariya Jutanugarn en rivales à Evian

Ariya JutanugarnLa Sud-Coréenne Park Sung-Hyun et la Thaïlandaise Ariya Jutanugarn, respectivement N.1 et 2 mondiales, vont entretenir leur rivalité grandissante de jeudi à dimanche, lors de l’Evian Championship, cinquième et dernier Majeur de la saison.

A 24 ans, Park a été sacrée joueuse de l’année en 2017 alors que Jutanugarn, de deux ans sa cadette, l’a précédée en 2016.

Les deux golfeuses ont beau être dissemblables physiquement –la Thaïlandaise est boulotte et la Sud-Coréenne filiforme–, elles font montre des mêmes qualités, aussi bien au driving qu’au putting. En 2018, Jutanugarn a décroché l’US Open et Park le LPGA Championship.

La Thaïlandaise était entrée dans l’histoire du golf en 2016, à 20 ans seulement, en remportant l’Omnium britannique, soit le premier majeur jamais remporté par un joueur ou une joueuse thaïlandaise.

A Evian-les-Bains, l’enjeu sera aussi le « Rolex Annika Major Award » qui récompense la joueuse ayant obtenu les meilleurs résultats en Majeurs durant la saison, parmi celles en ayant remporté au moins un. Créé en 2014, ce trophée a été baptisé en l’honneur de la Suédoise Annika Sörenstam, seule joueuse à avoir gagné les cinq tournois.

Outre Park et Jutanugarn, la Suédoise Pernilla Lindberg, sacrée au ANA Inspiration, et l’Anglaise Georgia Hall, titrée au British Open, postulent.

Intégré à la liste des Majeurs depuis 2013, l’Evian Championship, seul tournoi du Grand Chelem à se tenir sur le continent européen, dispose de la deuxième dotation la plus importante de la saison avec 3,2 millions d’euros.

Continuez votre lecture sur lepetitjournal/bangkok