Sud Thaïlande: Série d’explosions sans victimes à Satun et Phatthalung

SatunPlusieurs petites bombes ont explosé samedi soir et dimanche matin dans les provinces de Satun et de Phatthalung sans faire de victime, rapporte la presse locale.

Dans la province de Phatthalung, Des engins explosifs improvisés ont explosé ou ont été trouvés à 11 endroits. Dans la province voisine de Satun, les autorités font état de sept autres bombes dont cinq ayant explosé.

Depuis 2004, l’extrême sud de la Thaïlande est le théâtre d’une insurrection séparatiste qui a généré des attaques à un rythme quasi-quotidien certaines années dans plusieurs provinces à majorité musulmane frontalières de la Malaisie faisant jusqu’ici près de 7.000 morts, en majorité des civils. Mais le conflit reste généralement confiné aux provinces de Pattani, Narathiwat et Yala –et certaines parties de Songkhla. Les provinces au nord de cette région -autrefois un sultanat entre Siam et Malaisie- ont été largement épargnées jusqu’ici.

Les attentats se faisaient plus rares depuis le coup d’Etat de 2014, la junte militaire ayant renforcé les patrouilles et les couvre-feux. Au total, 218 personnes ont ainsi été tuées en 2018 contre près de 900 en 2007, d’après les chiffres de l’organisation Deep South Watch.

Malgré cela, les négociations se sont enlisées, les autorités thaïlandaises ne parvenant pas à réunir autour de la même table une rébellion éparpillée en plusieurs entités, parfois difficiles à identifier.

Et les tensions se sont ravivées ces dernières semaines.

Continuez votre lecture sur lepetitjournal/bangkok