Des Français de l’étranger mis à l’honneur au quai d’Orsay

quai d'OrsayÀ l’occasion de la 7ème édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes issues de l’univers de l’expatriation se sont réunies le 12 mars au Quai d’Orsay. Une cérémonie riche en émotions, à travers laquelle sept lauréats ont été mis à l’honneur dans un décor majestueux, à la hauteur de leur réussite à l’étranger.

« A quel expatrié n’a-t-on pas demandé s’il avait quitté la France par désamour ? Le marin ne largue pas les amarres parce qu’il n’aime pas son port d’attache. Jeune adulte, on ne s’en va pas de chez ses parents parce qu’on ne les aime plus. L’expatriation n’est pas un renoncement, mais au contraire une promesse ». C’est sur le message d’espoir de Marc Lévy, écrivain français expatrié à New-York et parrain de la septième édition, que s’ouvre la cérémonie des trophées des Français de l’étranger.

19h sonnent dans le salon de l’horloge du quai d’Orsay. Dans une salle comble, les murmures se taisent peu à peu, les téléphones prêts à capturer le discours d’Hervé Heyraud, président fondateur de lepetitjournal.com. « L’expatriation est une chance pour chacun et une richesse pour tous. Se confronter à l’autre, perdre ses repères, sortir de la routine, apprendre à s’adapter, se réinventer, découvrir, s’enthousiasmer, se remettre en question : quel enrichissement personnel ! ».

Les proches des lauréats mais aussi de nombreuses personnalités sont présents : acteurs de la mobilité internationale, partenaires de l’évènement, députés et sénateurs des Français de l’étranger, conseillers consulaires.  Sous la baguette d’Antoine Cormery, journaliste de France 24 et chef d’orchestre de la cérémonie, les lauréats se succèdent sur l’estrade, visiblement émus d’être sous le feu des projecteurs le temps d’une soirée.

Le public voyage avec eux, d’une réserve animalière sud-africaine aux accidentés de la route à Vientiane, en passant par un atelier de laqueurs au Cambodge ou aux côtés des recycleurs de rue à Vancouver.

Continuez votre lecture sur lepetitjournal/bangkok