Escapade à Chiang Rai, tout au nord de la Thaïlande

Chiang RaiEn plus de la magnifique nature luxuriante qui recouvre ses montagnes, Chiang Rai, province la plus au nord de la Thaïlande, abrite des temples hauts en couleurs et des activités de plein air passionnantes

La ville historique de Chiang Rai, située dans le bassin de la rivière Mae Kok, a été la première capitale du royaume de Lanna du roi Mengrai (la statue de ce célèbre monarque est un monument vénéré de la ville). La rivière Mae Kok sert de frontière septentrionale à la ville et se prolonge jusqu’à l’État Shan en Birmanie.

De nombreuses personnes viennent visiter le célèbre temple blanc de Chiang Rai (nommé Wat Rong Khun), situé à environ 13 km au sud de la ville.
Le visiteur est immédiatement ébahi par la vue de cette structure à la blancheur aveuglante, aux détails complexes, entièrement conçue par l’artiste thaïlandais Chaloemchai Khositphiphat.

Pour entrer dans le temple principal, le visiteur doit passer à travers une paire de crocs géants, des gardiens démons et un lac de personnages misérables issus des enfers. Une fois à l’intérieur du temple, vous serez surpris par des peintures murales très étranges.

Le Wat Rong Seur Ten, également connu sous le nom de Temple bleu (pour des raisons évidentes), est un autre site spirituel «coloré» de la ville de Chiang Rai. Comme il n’a que quelques années, il est encore relativement peu connu des touristes. Mais, comme le Temple Blanc, c’est un rêve de photographe, avec de magnifiques œuvres d’art et des sculptures – conçues par Phuttha Kabkaew, élève de Chalermchai Kositpipat – qui ornent chaque surface.

Continuez votre lecture sur lepetitjournal/bangkok