La Thaïlande représentée pour la première fois aux Bocuse d’Or!

Bocuse d’OrÀ 23 ans, Natcha Saengow, prometteuse toque diplômée du Dusit Thani College, va défendre les couleurs de la cuisine siamoise dans la capitale de la gastronomie française. Elle y sera sans doute la plus jeune candidate en lice.

Les meilleurs chefs venus de 24 pays s’affronteront les 28 et 29 janvier prochains à Lyon pour remporter le Bocuse d’Or, compétition biennale qui figure parmi les plus prestigieux concours de gastronomie au monde. Créée en 1987 par Paul Bocuse, ce titre est considéré comme l‘équivalent d’un prix Nobel de cuisine. Il est à la fois conçu comme un événement sportif et un show ultra médiatisé.

Les candidats auront 5 heures et 30 minutes pour accomplir deux recettes à partir de thèmes imposés, devant un public d’amateurs. Cette année ils devront travailler un carré de veau rôti à l’os, en hommage au pape de la cuisine lyonnaise disparu au début de l’année, et réaliser une chartreuse de légumes et coquillages pour honorer la mémoire de Joël Robuchon, parti rejoindre son ami en aout dernier.

Repérée par Olivier Castella, un chef français président de Bocuse d’Or Thaïlande, Natcha Saengow a remporté en mai dernier le Bocuse d’argent pour l’Asie à Canton, ce qui la qualifie pour la finale mondiale.

Fille d’un importateur automobile, rien ne prédestinait la jeune Bangkokoise à se lancer dans une carrière de chef, si ce n’est une passion précoce pour la cuisine. « Toute petite j’adorais seconder ma mère dans l’élaboration des plats qu’elle préparait », se souvient-elle, l’œil brillant. Lorsque son père a réalisé à quel point elle aimait les fourneaux, il lui a conseillé d’intégrer le Dusit Thani College pour y suivre le programme international Cordon Bleu.

Continuez votre lecture sur lepetitjournal/bangkok