Le gouvernement considère interdire l’alcool le 13 Avril

alcoolUne interdiction de l’alcool de 24 heures a été décrétée le weekend précédent les élections et le weekend des élections, pendant le mois de Mars. Le mois prochain arrive Songkran et le gouvernement envisage la possibilité d’une interdiction de l’alcool le 13 Avril, jour de Songkran.

Cette année le gouvernement a déclaré vouloir interdire la vente d’alcool pendant la plus grande fête de l’année pour les thaïs. Cette date fait également partie de la semaine qui connaît une énorme augmentation du nombre d’accidents de la route.

Le Département de Contrôle des Maladies fait pression sur le gouvernement pour d’interdire la vente d’alcool le 13 Avril, la jour de l’an thaï, afin de réduire le nombre d’accidents sur les routes.

Le directeur adjoint du département dit que son agence soumettra une proposition officielle au Cabinet la semaine prochaine.

Le département cite les chiffres annuels de Songkran, signalant que le plus grand nombre de cas de conduite en état d’ivresse a lieu le 13 Avril, le premier jour des festivités du Nouvel An. Le département rejette les inquiétudes quant à un impact économique négatif de la mesure, l’évènement dépendant beaucoup des touristes, et indiquant que sauver des vies reste plus important.

“L’économie ne dépend pas d’une seule journée” a déclaré le directeur adjoint du département.

Traditionnellement les services du gouvernement organisent la campagne ‘seven days of danger’ chaque année pendant Songkran, installant des checkpoints le long des principaux axes routiers. Mais malgré ces contrôles aucune des précédentes campagnes n’a jamais rien fait de concret pour réduire le nombre d’accidents.

L’an dernier le gouvernement avait déjà envisagé d’interdire de se placer à l’arrière des pickups pendant Songkran – idée rapidement oubliée après un tollé sur les réseaux sociaux.

Il y a déjà de nombreuses mesures visants à prévenir la consommation d’alcool pendant Songkran, comme par exemple l’interdiction de vente d’alcool dans les zones de batailles d’eau. Mais ces interdictions sont largement ignorées et la loi très peu appliquée.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr