Notre Dame de Paris, défigurée mais encore debout, sera « rebâtie » promet Macron

Notre DameRavagée lundi par un incendie, apparemment accidentel, Notre-Dame de Paris a été défigurée mais ne s’est pas totalement effondrée grâce à l’intervention des pompiers qui ont sauvé la structure de l’édifice, qu’Emmanuel Macron a promis de « rebâtir ».

« Le pire a été évité même si la bataille n’est pas encore totalement gagnée », a déclaré le chef de l’Etat sur le parvis de l’édifice sinistré. Mais « cette cathédrale, nous la rebâtirons », a-t-il promis.

La structure de Notre-Dame « est sauvée et préservée », ont annoncé vers 23H00 les pompiers, qui déplorent un blessé grave dans leurs rangs. Mais la flèche qui surplombait ce joyau gothique, monument le plus visité d’Europe, et ses vitraux centenaires, n’ont pas résisté aux flammes.

Aux environs de minuit, le feu avait baissé en intensité, mais les lances à eau continuaient sans relâche à arroser le bâtiment, a constaté une journaliste de l’AFP, tandis que les rues se vidaient de la foule venue observer les flammes, parfois prier ou chanter.

Il faut toutefois rester « extrêmement prudent », avait insisté un peu plus tôt le secrétaire d’État à l’Intérieur Laurent Nuñez, bien que le feu ait « baissé en intensité ».

L’incendie, qui s’est déclaré peu avant 19H00 et s’est propagé à grande vitesse et a emporté la toiture de la cathédrale — construite entre le XIIe et le XIVe siècle — a semé la stupeur en plein coeur de la capitale.

– Tristesse « au-delà des mots » –

Le président Emmanuel Macron, qui a annulé son allocution télévision post-grand débat, a dit dans un tweet, partager l' »émotion de toute une nation », le Premier ministre Edouard Philippe exprimant une tristesse qui va « au-delà des mots ».

Continuez votre lecture sur lepetitjournal/bangkok