Une armée de « volontaires spirituels » déployée pour le couronnement

volontaires spirituelsDes bénévoles à l’allure de scouts, récurent un canal crasseux de Bangkok. Ils font partie de l’armée de volontaires déployée à travers toute la Thaïlande à l’approche du couronnement du roi, un symbole de dévotion et d’unité dans un royaume profondément divisé.

Dans le centre historique de la capitale, casquettes bleues vissées sur la tête et vêtus de chemises jaunes, la couleur de la monarchie, certains balayent les rues, d’autres repeignent les trottoirs ou élaguent des haies sous la chaleur écrasante de l’été thaïlandais.

Le projet « Jit Arsa », ou « volontaires spirituels », a été lancé en 2017 par le roi Maha Vajiralongkorn pour aider à préparer les cérémonies de crémation de son père Bhumibol Adulyadej, décédé en 2016 après 70 ans de règne.

Depuis, selon les autorités, ce programme a attiré des millions de personnes qui, rassemblées au sein de leur entreprise, d’une administration ou d’une association, effectuent diverses tâches d’intérêt général au nom du monarque.

Cette frénésie de bénévolat s’est beaucoup développée à l’approche des trois jours du couronnement de Maha Vajiralongkorn, du 4 au 6 mai.

Des employés du groupe Siam Cement, premier cimentier du pays (dans lequel le roi détient lui-même plus de 30% des parts), se sont enfoncés dans des marécages du sud du pays pour y planter des palétuviers.

Dans la province de Tak, à plusieurs centaines de kilomètres des cérémonies du couronnement qui ont lieu à Bangkok, les rues ont été entièrement nettoyées.

Continuez votre lecture sur lepetitjournal/bangkok