Décennie 80 : Nai harn