Le sac d’alerte (Sécurité partie #5)

Principe

Le sac d’alerte, ou d’appoint vous permet d’emporter avec vous la majorité de vos effets les plus précieux, et offre la possibilité de vous prémunir face à une situation de nomadisation qui tendrait à durer ….

De manière générale, le sac d’alerte se composera d’un tronc commun (1) constituant le sac d’évacuation, et d’une partie plus spécifique (2) à la vie en nomadisation

  • 1 – Composition commune

Le sac d’évacuation ne pèsera qu’une dizaine de kilos et comprendra notamment :
– Papiers et document d’identité (CNI, permis de conduire, passeport, …)
– Carte de secours. Exemple d’une carte de secours à faire vous-même en annexe (3).
– Argent et moyens de paiement (carte bancaire internationale et/ou une somme d’argent correspondante aux besoins de quelques jours).
– Effets personnels de valeur (à emballer dans des contenants discrets, étanches et épars dans le sac).
– Du linge de change en petite quantité (surtout des sous-vêtements).
– Un nécessaire de soin (pansements, aspirine, anti diarrhéique, désinfectant, répulsif moustiques …)
– Les médicaments absolument nécessaires avec si possible avec les ordonnances correspondantes.
– Quelques effets d’hygiène (savon de Marseille, lingettes, biafine ou dexeril)
– Briquet, allumettes, bougies, cordelette, couteau et petits sacs poubelle.
– Couverture de survie, lampe, sifflet, crayon, carnet, monnaie.
– Eau potable et alimentation lyophilisée pour environ 72h (non compris dans le poids total).

  • 2 – Effets spécifiques destinés à la nomadisation temporaire

– Piles de rechange pour vos appareils.
– Jeux de société ou de carte, radio FM, MP3, mini TV.
– Sucreries,
– Chaussures confortables, tenue légère
– Cartes téléphoniques, appareils de communication, boussole, gourde.

  • 3 – Quelques ficelles …

Cette carte de secours peut être très utile en cas d’impossibilité de communication.

Elle est rédigée en Français et en Thaï et peut se présenter sous cette forme :

Ce modèle WORD sera prochainement téléchargeable sur le site de l’ambassade.