Première campagne boursière 2017/2018 (part #3)

COMMENT DÉPOSER UNE DEMANDE DE BOURSES ?

1°) S’informer

Il est important de lire la brochure d’information ci-dessous et de prendre connaissance des informations utiles qui sont disponibles sur le site de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Étranger

PDF - 127.5 ko

2°) Constituer le dossier de demande

Les demandeurs, parent(s) ou tuteur, impriment le formulaire de demande de bourse ci-dessous, remplissent toutes les rubriques avec précision (toutes les rubriques doivent être impérativement renseignées, par la mention « néant » le cas échéant), le datent et le signent.

PDF - 216.3 ko

Ils rassemblent l’ensemble des pièces justificatives, en font des copies et les joignent au dossier (pour vous aider dans la constitution de ce dossier, il vous est conseillé de joindre un justificatif à chaque fois que vous donnez une information, chiffrée ou non, dans votre formulaire).

PDF - 22.9 ko

3°) Déposer le dossier

Les dossiers de demande de bourses scolaires pour l’année scolaire 2015-2016 doivent être déposés entre le 23 janvier 2016 et le 10 mars 2016.

Tout dossier déposé après le 10 mars 2017 fera l’objet d’un rejet.

Il est recommandé de déposer les dossiers sans attendre, dès qu’ils sont complets.
Un entretien est obligatoire pour les familles qui déposent pour la première fois.

 

Prendre rendez-vous avec un agent chargé des bourses scolaires en téléphonant au 02 657 51 78 ou 02 657 51 50 du lundi au jeudi de 8h30 à 12h30 et de 14h à 17h, le vendredi de 8h à 12h30 et de 14h à 15h ou en écrivant à [email protected]

 

Veuillez vous présenter à l’entretien avec le dossier complet (pièces justificatives originales + une copie dans l’ordre de la liste).

Dans le cas d’un renouvellement d’un dossier de bourse : les demandeurs peuvent, au choix, prendre rendez-vous, déposer le dossier à l’ambassade ou l’envoyer par courrier avant le 03 mars 2016 (cachet de la poste faisant foi)

A noter que :

  • Désormais le logement mis à disposition des demandeurs par une personne privée (membre de la famille, tiers) est également considéré comme un avantage dès lors que ce logement (appartement, maison) est distinct de celui de la personne privée. L’estimation chiffrée de cet avantage sera réalisée sur la base des informations disponibles sur le marché locatif.
  • Il est rappelé que pour les familles séparées ou divorcées, dès lors que cette situation a fait l’objet d’un jugement et seulement dans ce cas, ne seront désormais pris en compte que les seuls revenus du demandeur ayant la garde des enfants et la pension alimentaire versée par l’ex-conjoint. Les familles recomposées sont considérées comme des familles biparentales. En cas de garde alternée, la famille est considérée comme biparentale avec prise en compte des revenus et des charges des deux ex-conjoints.