Quelques précisions supplémentaires sur le visa retraite en Thaïlande

visa retraiteL’annonce des changements concernant les critères d’obtention du visa retraite s’est faite dans une relative confusion ces derniers mois. Entre une communication officielle fragmentaire et des réseaux sociaux débordant de témoignages plus ou moins rassurants, Lepetitjournal.com a demandé à Edouard James, du cabinet d’avocats francophone Orbis, de préciser encore quelques points

LEPETITJOURNAL.COM : Est-il nécessaire de conserver 400.000 THB toute l’année pour les personnes ayant opté pour une solution mixte, comment cela se passe-t-il en cas d’apport de moins de 400.000 THB ? 

Edouard James/Orbis : Cette précision manquait effectivement dans l’explication officielle initiale. L’immigration nous explique donc que, solution mixte ou pas, le demandeur doit avoir dans tous les cas un minimum de 400.000 bahts sur son compte bancaire. C’est-à-dire que même si vous pouvez justifier de 50.000 bahts de revenu mensuel (soit 600.000 bahts annuels), il vous faudra tout de même montrer que vous avez bien 400.000 bahts sur votre compte. Au total les autorités thaïlandaises veulent voir 800.000 bahts dont au moins 400.000 bahts de disponible sur le compte bancaire.

Plusieurs personnes ayant fait leur demande de renouvellement de visa retraite en Thaïlande nous ont rapporté s’être entendus dire au préalable par l’officier qu’elles recevraient dans premier temps un visa de 3 mois qui serait prolongé de 9 mois lors d’une seconde visite au cours de laquelle ils devraient encore une fois produire les preuves de ressources financières. Cela pour finalement obtenir dès leur visite initiale un visa d’un an. Est-ce dû à la confusion du moment ou y a-t-il d’autres dispositions prévues ? 

Sans doute un peu de confusion dans la présentation de ces nouvelles règles mais, comme vous le rapportez ici, ces personnes ont toutes obtenu un an directement. Les demandeurs de visa obtiennent bien un an de visa comme c’était le cas auparavant.

Par contre, il faut garder à l’esprit que pour le renouvellement un an plus tard, l’officier regardera un an de relevés bancaires contre trois mois aujourd’hui.

Continuez votre lecture sur lepetitjournal/bangkok