Conférence sur la réduction des déchets marins dans l’Asean

déchets marinsLe ministère des ressources naturelles et de l’environnement de Thaïlande a organisé une “Conférence sur la réduction des déchets marin dans l’Asean”, les 22 et 23 Novembre au JW Marriot Phuket Resort & Spa.

A cette occasion, S.E. le général Surasak Karnjanarat, ministre des ressources naturelles et de l’environnement de Thaïlande a présidé la conférence.

Etaient présents M. Sanit Sriwihok, vice gouverneur de Phuket; le Dr Wijarn Simachaya, secrétaire permanent du ministère des ressources naturelles et de l’environnement; S.E. M. Vongthep Arthakaivalvatee, secrétaire général adjoint d’ASCC pour l’Asean.

Trois cents experts et représentants des ministères de l’environnement venus de 10 pays membres de l’Asean, ainsi qu’un officiel chinois et des experts de groupes de protection de l’environnement ont participé a ces deux jours de conférence d’expositions et d’ateliers de travail.

La conférence a pour objectif de regrouper des informations et des idées d’un très large panel afin d’identifier comment lutter contre le problème des déchets marins de l’Asean via des partenariats mondiaux et des mécanismes de coopération multisecteurs.

Cette conférence est une formidable opportunité de créer une plateforme de lutte contre la pollution marine dans l’Asean,  six de ces pays étant considérés les principaux coupables de cette pollution excessive des océans. Les participants échangeront leurs idées et discuteront des plans d’actions envisagés pour résoudre ce problème.

Les déchets marins sont considérés comme l’un des principal problème environnemental au niveau mondial et dans l’Asean. Des mesures doivent être mises en oeuvre et une coopération doit être initiée afin de réduire cette quantité de dettes a la mer et éviter de détruire l’écosystème marin, en ligne directe avec les Objectifs de Développement Durable (SDG) 14: Vie Sous Marine, protection et développement durable des océans, mers et ressources maritimes; ainsi qu’avec la Vision Asean 2025 quant a la gestion de la biodiversité et des ressources naturelles pour un développement durable.

Les études montrent que 75% des déchets retrouvés en mer sont des plastiques. Une étude récente estime qu’entre 4.8 et 12.7 millions de tonnes de plastiques ont été jetés dans les océans en 2010. La gestion inadéquate des déchets sur terre est a l’origine de 80% des déchets marins.

Les déchets sont transportés par les courants océaniques et ne connaissent pas de frontières. C’est une problématique transfrontalière qui requiert des actions collectives et une coopération régionale (UNEP, 2016). Approximativement 70% de la population de l’Asean vie sur le littoral, le développement effréné de l’agriculture intensive, l’urbanisation et l’industrialisation, l’augmentation du trafic maritime et de la pêche, mais aussi la déforestation et le développe des littoraux, tous ces facteurs contribuent a ce problème de pollution.

Quatre des six principaux pollueurs marin se trouvent dans l’Asean (Indonésie, Philippines, Vietnam et Thaïlande). Les ‘Hot Spots’ de plastiques flottant se trouvent au large des pays ayant une grande partie de leur population vivant près des côtes.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr