Go Eco Phuket lance une pétition pour la création d’une force opérationnelle pour la protection maritime

Go Eco PhuketLassés du manque de mesures officielles ‘bénéfiques’ pour la protection de l’environnement et l’application des lois environnementales, Go Eco Phuket a lancé une pétition demandant au gouverneur de Phuket la création d’une force opérationnelle officielle dédiée à la protection de l’environnement maritime.

Cette demande, adressée directement au gouverneur Norraphat Plodthong, a été déposée auprès du Bureau du Médiateur au Provincial Hall ce matin.

“Nous avons essayé de coopérer avec les officiels et les polices locales à propos de la destruction du corail depuis l’incident du 30 Octobre 2017, quand un plongeur avait été pris en photo assis sur un récif” indique le secrétaire de Go Eco Phuket Ittiput Schadt à The Phuket News.

“Les officiels ont été dans l’incapacité de poursuivre ce plongeur car ils n’avaient pas suffisamment de preuves” dit il.

“Beaucoup d’affaires n’avancent pas, certaines ont été abandonnées. Il n’est pas facile de coopérer avec les officiels en ce qui concerne la protection de l’environnement.

“Nous avons essayé beaucoup de choses, le gouverneur de Phuket Norraphat Plodthong doit connaître ce problème” ajoute M. Ittiput.

“Nous demandons au gouverneur d’organiser une équipe d’officiels du Bureau du Tourisme et des Guides, du Département des Ressources Maritimes et côtières (DMCR), du Bureau Maritime de Phuket, de la police maritime, du Bureau de l’Emploi, de la marine royale thaïe et de membres de Go Eco Phuket, afin de s’occuper de ces ‘affaires’ qui mettent en danger l’écosystème marin” explique M. Ittiput.

M. Ittiput a également rappelé aux officiels l’annonce du Conseil National pour la Paix et l’Ordre (NCPO) leurs ordonnant de faire leur devoir.

“D’après les ordres du NCPO et du gouvernement, il est de la responsabilité du gouverneur de chaque province de répondre aux et de résoudre les problèmes des habitants afin de protéger et préserver les forêts et l’environnement en général” dit il.

“L’écosystème marin n’est pas qu’un lieu de tourisme, il faut en prendre soin. Si vous apprenez ou constatez que des personnes l’endommagent ou le détruisent, cette personne doit être dénoncée, sinon d’autres feront de même.

“Nous le faison depuis déjà quatre ans, mais nous avons besoin de soutien” dit il.

Nuanchan Samat, responsable du Département du Tourisme auprès de l’Organisation Administrative Provinciale de Phuket (PPAO, ou OrBorJor), soutient cette démarche.

“Je vis à Phuket et je suis concerné, je suis favorable à la création d’une équipe spéciale dédiée à la protection de l’écosystème marin” dit elle.

“En tant que responsable du Département du Tourisme du PPAO, je ferai en sorte que le PPAO les aide du mieux possible” ajoute t elle.

Le responsable du Bureau du Médiateur de Phuket, Athiwat Yodwan, qui a reçu la pétition, a remercié M. Ittiput.

“Je la lirai plus tard” a t il dit.

M. Athiwat n’a pas souhaité répondre aux questions de la presse.

“Je n’aime pas beaucoup être sur le devant de la scène, mais je suis un officiel consciencieux. Je transmettrai cela le plus rapidement possible” dit il avant de partir.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr