La Thaïlande « restreint » seulement l’usage d’herbicides controversés

herbicidesLa Thaïlande, un des premiers producteurs mondiaux de riz, s’est limitée mercredi à « restreindre » l’usage d’herbicides controversés comme le paraquat, interdit dans plus de trente pays, suscitant la colère des militants écologistes qui réclamaient une interdiction.

« Les études sur les effets sur la santé et l’environnement ne sont pas suffisantes pour justifier l’interdiction » que réclamaient les ONG, a déclaré Somboon Yindeeyoungyuen, haut-responsable du ministère de l’Industrie.

Le ministère de l’Agriculture a désormais deux mois pour définir les contours de cette « restriction »: certains pays interdisent l’utilisation individuelle, d’autres dans les espaces publics.

Pour les écologistes et universitaires thaïlandais qui militaient pour une interdiction pure et dure du paraquat, c’est une déception.

« Le paraquat est un marché énorme en Thaïlande », qui est un des plus gros utilisateurs au monde de pesticides, déplore l’ONG Thai Pesticide Alert Network (Thai PAN).

Celle-ci alerte l’opinion publique avec des études sur les résidus de pesticides dans les fruits et légumes produits dans le pays.

Continuez votre lecture sur lepetitjournal/bangkok