Les coraux de Tri Trang Beach survivent à la pollution de la baie de Patong

corauxLe gouverneur de Phuket Norraphat Plodthong a demandé aux officiels de l’ile de renforcer leurs efforts anti-pollution, alors qu’un rapport récent indiquait la survie in extremis des coraux de Tri Trang Beach après la pollution aux eaux usées de Patong .

Une réunion à eu lieu au Provincial Hall pour discuter des principales menaces à l’économie de Phuket, et plus précisément du tourisme durable.

Etaient présents les chefs de services gouvernementaux locaux, et le professeur associé le Dr Pun Thongchunum, doyen de la Faculté de Technologie et de l’Environnement de l’Université Prince of Songkla (PSU).

Le Dr Pun a expliqué que les coraux de Tri Trang Beach avaient souffert d’eaux hautements contaminées rejetées en Février via le canal de Pak Bang, au sud de Patong Beach.

Une équipe d’experts était chargée de surveiller les coraux, et début Mars le Dr Vipawee Dummee, conférencière de la Faculté de Technologie et de l’Environnement de PSU, a fait savoir que les coraux mouraient.

“Les coraux ont été fortement affectés le 13 Février de leur exposition à des boues qui leurs ont bloqué l’accès à la lumière” déclarait le Dr Pun.

Les coraux commencent à couler et deviennent bruns gris, ce qui montre qu’ils meurent, expliquait il.

“Mais, les coraux peuvent survivre dans de telles conditions pendant environ deux mois. Nous avons depuis constaté que le corail a récupéré” dit il.

Le Dr Pun fait cependant remarquer que ses équipes n’étaient pas prêtes à imputer toute la faute sur les eaux usées de la baie de Patong.

“Nous ne pouvons pas conclure que les lésions étaient causées entièrement par les eaux usées, car il n’y en a pas eu tant que ça. Cela pourrait être un phénomène naturel” dit le Dr Pun.

Le Dr Pun remarque aussi que cette étude sur l’impact direct des eaux polluées sur les coraux de Tri Trang Beach était la première dans le pays.

Le gouverneur Norraphat a lui déclaré “Le problème de la pollution de l’eau est très inquiétant. Il s’intensifie chaque année, il faut que tous les services compétents travaillent ensemble pour le résoudre rapidement, et Phuket sera alors une destination belle et propre”

Retrouvez cet article sur Phuket.fr