Les entreprises de Kamala mises en garde contre les rejets sauvages d’eaux usées

KamalaUne entreprise du front de mer et deux camps de travailleurs ont reçu un avertissement officiel contre le rejet sauvage d’eaux usées dans un canal à Kamala.

Le problème est apparu la semaine dernière quand l’Organisation Administrative de Kamala (OrBorTor) a reçu plusieurs plaintes au sujet du canal, dont les eaux étaient devenues noires et nauséabondes et ne se déversaient pas en mer au nord de Kamala Beach.

Les plaintes, recueillies via la communauté Line de Pineapple Eyes, ont poussé l’OrBorTor de Kamala et le district de Kathu réaliser des excavations dans le canal afin que l’eau puisse s’écouler.

“Nous avons identifié trois sources principales du rejet de ces eaux usées dans le canal. Une première est une entreprise du front de mer, les deux autres sont des camps de travailleurs” a indiqué le chef adjoint de l’OrBorTor de kamala Nopporn Karuna à The Phuket News.

“L’entreprise rejette des eaux usées dans le canal car son système de traitement n’est pas encore complètement installé” dit il.

“Les deux camps de travailleurs rejettent leurs eaux usées sans filtrer les graisses” ajoute t il.

L’entreprise et la compagnie responsable des camps de travailleurs ont reçu un avertissement leur laissant sept jours, depuis le 17 Août, pour résoudre ces problèmes” explique M. Nopporn.

“Ils ne sont pas encore poursuivis, mais ils le seront si nous constatons que cela continue. Ils n’auront plus aucune excuse” dit il.

“S’ils échouent à rectifier les problèmes, l’OrBorTor de Kamala demandera l’arrêt des activités de ces trois compagnies dans ces trois sites” ajoute M. Nopporn.

“La semaine prochaine nous retournerons inspecter les eaux usées rejetées par ces trois sites.

“Nous attendons un retour positif après ces avertissements, mais nous inspecterons les eaux usées et les analyserons pour nous assurer qu’elle est conforme aux normes environnementales” dit il.

Retrouvdez cet article sur Phuket.fr