‘Pineapple Eyes’ enchaîne les succès contre la pollution à Phuket

Pineapple EyesLe Bureau du Ministère des Ressources Naturelles et de l’Environnement à Phuket (MNRE) a confirmé aujourd’hui que les actions de dépollution menées par le groupe Line ‘Pineapple Eyes’ ont permis de nettoyer avec succès 49 cas de déchets et d’eaux usées entre début Janvier et fin Février.

Ces chiffres confirment que le groupe Line est un outils efficace dans la lutte contre la pollution à Phuket, malgré le fait que le MNRE ait fait fermé son site internet contenant le code-barre permettant de rejoindre le groupe, semant la confusion parmi les personnes souhaitant participer.

Le code-barre reste opérationnel et le groupe est accessible à tous.

Entre le 1er Janvier et le 25 Février, 49 cas de dépôts sauvages de déchets de pollution ont été signalés au groupe ont été communiqués aux municipalités et organisations administratives (OrBorTor) locales ainsi qu’à l’Organisation Administrative Provinciale de Phuket (PPAO, OrBorJor) et ont pu être nettoyés, a confirmé le MNRE à The Phuket News via un rapport détaillé de tous ces cas.

Rien qu’en Février, des dépôts sauvages de déchets ont été nettoyés à :

  • Soi Khokmak à Baan Don, à Thalang

  • Soi Hat Nam Niwet à Phuket Town

  • Soi Suksan à Rawai

  • Mai Khao Beach

  • Près de la station service Caltex face à l’école Satree Phuket à Phuket Town (deux fois)

  • Canal Pratunam à Thepkrasattri, à Thalang

  • Klong Koh Phi en périphérie de Phuket Town

  • Soi Patak à Karon

  • Derrière l’hôtel Amari Coral Tri Trang à Patong

  • Sur la colline menant au Promthep Cape à Rawai

  • Soi Hatnaniwet à Phuket Town

  • Derrière l’Hôpital Provincial de Phuket à Rassada

  • Soi Sakhonket à Rassada

  • Karon Beach

  • L’entrée de Nai Thon Beach

  • Le long de Chao Fa West Rd à Chalong

  • Monkey Viewpoint à Koh Siray

  • Derrière le Phuket Country Club à Kathu

  • La résidence gouvernementale Karn Keha à Rassada

  • Le bord de route de Na Yak Hill à Kamala.

Les cas d’eaux usées signalés et nettoyés grâce au group en Février concernent :

  • Des eaux usées rejetées à Tri Trang Beach à Patong (deux fois)

  • Le canal Nai Yang Canal à Sakhu

  • Derrière l’hôtel Ban Bang Thong à Kathu

  • Une fuite de liquide putride d’un camion poubelle de la municipalité de Patong devant le Novotel de Patong.

En Janvier, 23 autres cas de pollution ont été nettoyés, 26 en Février, confirme le MNRE.

Le groupe prend une importance de plus en plus grande, ce que confirme les rapports du MNRE qui déclarait en Septembre 2017 seulement 20 cas depuis la création du groupe le 15 Juillet.

Retrouvez cet article sur Phuket.fr