Au moins 13 provinces en Thaïlande au-dessus des limites selon Greenpeace

GreenpeaceUn rapport de Greenpeace publié le 8 août tire la sonnette d’alarme quand au taux élevé de particules fines présentes dans l’air dans 13 provinces, avec une moyenne presque trois fois supérieure aux limites de l’OMS.

L’ONG de protection de l’environnement Greenpeace a publié mardi un rapport sur la qualité de l’air dans 13 provinces thaïlandaises durant le premier semestre 2017, notamment en ce qui concerne la concentration de particules fines PM2,5. Toutes étaient largement au-dessus de 10 microgrammes par mètre cubes d’air, la valeur maximale recommandée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Les cinq provinces les plus polluées du royaume au regard de ces mesures sont Khon Kaen (44 μg/m3 en moyenne), Saraburi (40 μg/m3), Chiang Mai (39 μg/m3), Bangkok (32 μg/m3) et Tak (30 μg/m3).

Continuez votre lecture sur lepetitjournal.com/bangkok