20 Ouïghours chinois creusent un trou dans leur cellule pour fuir

OuïghoursUn groupe de 20 Ouïghours chinois, minorité se disant persécutée par Pékin, se sont enfuis d’un centre de détention pour migrants illégaux en Thaïlande en creusant un trou dans le mur de leur cellule, a annoncé lundi l’immigration thaïlandaise.

« La nuit dernière, vingt Ouïghours du centre de détention de Songkhla (sud) se sont échappés de leur cellule », a déclaré à l’AFP lundi soir le porte-parole des services de l’immigration, Cherngron Rimpadee.

« Ils ont utilisé des objets contondants pour creuser un trou dans le mur de leur cellule et ont utilisé une couverture pour se hisser à l’extérieur », a-t-il détaillé.

« Ils ont choisi un moment où la visibilité était réduite et où les responsables ne pouvaient pas les entendre à cause d’une forte pluie », a-t-il encore dit. Cinq ont été retrouvés depuis, mais les autres restent en fuite.

Continuez votre lecture sur lepetitjournal/bangkok