5 ans après, la famille d’un avocat disparu « en attente de justice »

avocatL’épouse d’un avocat qui a disparu après avoir été enlevé dans les rues de Bangkok, il y a 15 ans, a exhorté mardi la Thaïlande à durcir la législation afin de mettre un terme à l’impunité des responsables accusés dans des affaires de disparitions forcées.

Selon certains groupes de défense des droits de l’homme 30 militants ont disparu ou ont été assassinés en Thaïlande depuis 2001.

Des responsables locaux ont été accusés d’être impliqués dans certaines disparitions, mais ils sont rarement tenus pour responsables et les auteurs présumés sont rarement, voire jamais, traduits en justice.

Un projet de loi sur la prévention des disparitions forcées est actuellement examiné par le Parlement.

Mais le texte doit être renforcé car il est actuellement axé « sur la protection des représentants du gouvernement », a déclaré Angkhana Neelapaijit de la Commission nationale des droits de l’homme de Thaïlande.

« L’Etat doit être avec les victimes. »

Angkhana est l’épouse de Somchai Neelapaijit, éminent avocat des droits de l’homme, qui a disparu il y a 15 ans, après avoir été emmené dans une voiture dans les rues de Bangkok, selon des témoins oculaires.

Continuez votre lecture sur lepetitjournal/bangkok