Carabao, un rockeur thaïlandais énergise le football anglais

CarabaoCe dimanche, un chanteur thaïlandais sera sous le feu des projecteurs du football anglais. Manchester City et Arsenal s’affronteront pour la finale de la coupe et ce sera lui qui remettra la coupe au gagnant.

Sa célébrité risque de troubler de nombreux fans anglais de fooball. Peu connu en Europe, Yuengyong Opakul, 63 ans, est une véritable légende en Thaïlande. 

Il est le chanteur du groupe Carabao, mais aussi le cofondateur de la marque d’Energy drink qui sponsorise la ligue anglaise de Football (EFL).

Mieux connu sous le nom Aed Carabao (prononcer « At »), il a servi de catalyseur à la popularité du groupe auprès des consommateurs de boisson énergisante.

L’ascension vertigineuse de la boisson Carabao depuis 2002 lui permet aujourd’hui de dépasser les ventes de Red Bull en Thaïlande, ou des centaines de millions de bouteilles de ces boissons sucrées sont bues chaque année.

Toujours enclin à pénétrer de nouveaux marchés, Carabao a investi dans le football anglais, en espérant accélérer la reconnaissance mondiale de la marque.

L’entreprise a déboursé plus de 34 millions d’euros pour sponsoriser le matériel d’entrainement de Chelsea, un peu plus de 20 millions d’euros supplémentaires pour un contrat EFL Cup de trois ans et payé pour que le nom de la marque soit associée aux couleurs du Reading FC.

D’après Aed, cet investissement a été un « véritable succès ».

« Les Anglais sont très intéressés par le football. Ils ne nous connaissaient pas avant mais maintenant, les gens parlent de notre marque, » dit-il assis dans son grand jardin de la banlieue de Bangkok.

Les liens entre riches thaïlandais et clubs de football anglais se sont multiplies depuis que l’ex-Premier ministre Thaksin Shinawatra, devenu milliardaire dans le secteur des télécommunications, avait racheté le club de Manchester City en 2007, avant de le revendre un an plus tard.

Continuez votre lecture sur lepetitjournal/bangkok