Chiens et chats n’échappent pas au tout connecté

ChiensFélix a-t-il bien mangé ? Médor a-t-il bien fait sa sieste ? Les propriétaires de chiens ou de chats peuvent eux aussi compter sur la technologie pour veiller au bien-être de leur compagnon à quatre pattes.

La startup américaine Petrics affirme avoir mis au point le premier panier « intelligent » pour animal de compagnie, bardé de technologies dernier cri, qui permet grâce à des capteurs de savoir si le toutou n’a pas forcé sur les croquettes ou s’il a fait assez d’exercice.

Pour un « confort maximal », le « lit », présenté cette semaine au salon de l’électronique grand public de Las Vegas aux Etats-Unis, peut aussi moduler la température et transmet toutes une série de données au maître via une application mobile.

Les fabricants cherchent aussi à répondre à ce qui est certainement la préoccupation numéro un des possesseurs d’animaux domestiques: ne pas les perdre.

Pour éviter d’avoir à épingler des affichettes « PERDU » sur les réverbères du quartier, plusieurs startups ont conçu des dispositifs connectés pour les suivre à la trace.

Comme Whistle (« sifflet » en anglais), petit appareil vendu 80 dollars (65 euros), qui géolocalise l’animal par GPS et le réseau de téléphonie mobile. Via une application sur smartphone, on peut définir des limites géographiques au-delà duquel il ne doit pas s’aventurer.

S’il sort de la zone, un message alerte son maître, qui peut alors le localiser sur un plan.

Si votre animal s’est égaré, « vous pouvez mettre des affichettes partout, ou alors simplement regarder votre téléphone pour savoir où il est », justifie la porte-parole de Whistle, Heather Wajer.

– Robot lanceur de croquettes –

Si au contraire, l’animal est casanier, il est susceptible de trouver le temps long, toute la journée seul à la maison pendant que son maître est au bureau.

Il existe depuis longtemps des caméras qui permettent de surveiller à distance son animal mais Petcube assure aller plus loin.

Continuez votre lecture sur lepetitjournal/bangkok.