FrenchExpat.tv disparait alors que la Premier League fait la chasse aux pirates

FrenchExpatFrenchExpat.tv, qui proposait l’accès depuis l’étranger à des chaines en français, a subitement disparu des écrans au même moment où des descentes de police et des arrestations ont eu lieu en Thaïlande au nom de la ligue anglaise de football qui est engagée dans une vaste opération de défense de ses droits sur la diffusion des matches du championnat anglais

FrenchExpat.tv, un service de distribution de chaînes de télévision qui permettait d’accéder à un bouquet de chaines en français en direct et en replay, a brutalement cessé de transmettre le 11 mai dernier sans explication. Depuis, le site Internet est inaccessible, la page Facebook a été supprimée et les demandes d’explications envoyées par de nombreux abonnés sont restées sans réponses. Le service a momentanément repris le 14 mai, avec certaines chaines en moins, avant de disparaitre de nouveau le 16.

L’interruption de FrenchExpat.tv correspond avec une série de descentes de police le 11 mai dans plusieurs endroits à Bangkok ayant conduit à la saisie de plusieurs sites Internet et de matériel informatique ainsi qu’à l’arrestation de deux Britanniques et d’une Thaïlandaise accusés d’avoir fait commerce de la distribution illicite de chaines sportives via notamment le site 365sport.tv. En cause, des droits de diffusion de matches de football du championnat anglais.

Daryl Lloyd, William Robinson et Supatra Raksasat ont été inculpés en vertu de la loi contre le crime informatique et de la loi sur la Propriété Intellectuelle.

Selon le chef-adjoint du Département des Enquêtes spéciales (DSI), Suriya Singhakamol, cité par la BBC, les opérations illégales des suspects concerneraient d’autres sites de distribution de chaines télévisées destinés aux expatriés tels que Thaiexpat.tv, Hkexpat.tv, Indoexpat.tv, Vietexpat.tx ou encore Euroexpat.tv. Frenchexpat.tv n’est pas cité, mais il est fort possible que sa fermeture subite soit liée à cette opération qui s’inscrit dans un cadre plus large.

En effet, les autorités ont été saisies par une plainte émanant du représentant local du championnat anglais de football, la fameuse « Premier League », rapporte le Bangkok Post.

La ligue anglaise a confirmé dans un communiqué avoir aidé les autorités thaïlandaises dans leur enquête qui a permis de mettre hors service 365sport.tv et d’autres sites illicites de distribution télévisuelle.

« La Premier League est actuellement engagée dans le programme le plus vaste jamais réalisé de protection de ses droits et de l’investissement légitime effectué par ses partenaires de diffusion », lit le communiqué. « Leur contribution permet à nos clubs de développer et d’acquérir des joueurs, d’investir dans des infrastructures et de soutenir la communauté du football de sa base la plus large jusqu’au sommet – tout ce que les fans apprécient et dont la société toute entière bénéficie. »

Retrouvez cet article sur le Petit Journal Bangkok