La junte thaïlandaise fera passer en force le chemin de fer chinois

chemin de ferLes deux pays, qui se rapprochent de plus en plus, se sont mis d’accord sur un tracé qui irait de la frontière laotienne jusqu’au sud de la Thaïlande.

Le plan ultime de Pékin est de relier par chemin de fer la ville chinoise de Kunming à Singapour, et le travail sur cette ligne à déjà commencé au Laos.

Mais l’accord avec la Thaïlande a subi de nombreux reports dont certains liés à un bras de fer à propos des conditions initiales du crédit de Pékin.

Plus récemment, la construction a également été différée à cause d’une loi thaïlandaise qui limite le nombre d’étrangers pouvant travailler en tant qu’ingénieurs et architectes sur un super-projet à l’intérieur du royaume.

Mardi le premier ministre Prayuth Chan-O-Cha s’est déclaré prêt à imposer l’accord de force en invoquant si nécessaire l’article 44 -une loi qu’il s’est lui-même attribuée et dénoncée par les critiques comme un pouvoir absolu.

« Le gouvernement doit résoudre cette difficulté sinon il se heurtera à des difficultés ou des problèmes légaux et cela donnera l’impression que le gouvernement ne peut rien accomplir », a-t-il confié aux journalistes.

Continuez votre lecture sur lepetitjournal.com/bangkok