KOI PLA – Les médecins thaïlandais combattent un plat de poisson cancérigène

KOI PLACe n’est qu’une fois à la faculté de médecine que Narong Khuntikeo a découvert la cause du cancer du foie qui a emporté ses deux parents: un plat de poisson du nord de la Thaïlande dont ils raffolaient.

Comme des millions d’habitants de l’Issan, région rurale du nord-est du royaume, sa famille cuisinait régulièrement du « Koi Pla« , plat traditionnel à base de poisson cru, de jus de citron et d’épices.

Ce plat à l’odeur et au goût puissants se prépare rapidement et ne coûte pas cher, mais le poisson utilisé est souvent porteur d’un parasite à l’origine d’un cancer du foie, le cholangiocarcinome.

Ce cancer agressif fait 20.000 morts chaque année en Thaïlande, un pays qui détient le record mondial de cette maladie, rare ailleurs dans le monde.

Continuez votre lecture sur lepetitjournal.com/bangkok