La crise au Cachemire perturbe des dizaines de vols Asie-Europe

CachemireDes dizaines de vols entre l’Asie et l’Europe, dont des vols Thai Ariways, ont été annulés ou décalées entre mercredi soir et jeudi en raison de la crise entre l’Inde et le Pakistan.

L’autorité chargée de l’aviation civile du Pakistan (CAA) a averti que l’espace aérien resterait fermé au moins jusqu’à 13 heures vendredi heure locale, ce qui perturbe l’un des principaux couloirs aériens entre l’Europe et l’Asie du sud-est.

Thai Airways a par exemple annoncé dans un premier temps sur Twitter avoir annulé presque 30 vols, soit des perturbations pour 5.000 passagers.

« Tous les vols THAI en provenance de Bangkok et à destination de l’Europe, à partir du 27 février près de minuit, et du 27 février au début de l’Europe, à destination de Bangkok, ont été annulés en raison de la fermeture de l’espace aérien pakistanais », avait écrit la compagnie sur sa page Twitter.
Cette décision concernait les vols à destination de Londres, Munich, Paris, Bruxelles, Milan, Vienne, Stockholm, Zurich, Copenhague et Oslo.
Mais la THAI, après s’être vu opposer un refus de survoler l’Iran, a pu annoncer jeudi vers 5h30 GMT qu’elle reprenait ses activités normales en Europe, ses appareils ayant été autorisés à traverser la Chine.

L’entreprise «fournit toute l’assistance possible aux passagers bloqués à l’aéroport Suvarnabhumi pour leur permettre de rallier leur destination», et assure que les voyageurs qui avaient réservé sur les vols concernés par les perturbations «peuvent changer leur itinéraire sans surcoût».

De son côté, Singapour Airlines a dû détourner des vols à destination de l’Europe en direction de Bombay et Dubai, alors qu’un vol pour Francfort a été annulé.

La crise entre les deux puissances nucléaires a suscité des inquiétudes, mais le Pakistan a fait savoir qu’il comptait relâcher vendredi le pilote indien qu’il avait capturé deux jours plus tôt, en «geste de paix».

Continuez votre lecture sur lepetitjournal/bangkok