La guerre commerciale entre Etats-Unis et Chine fait son effet en Asie

guerre commercialeLa guerre tarifaire entre Chine et Etats-Unis a fait pendant des mois peser la menace d’un possible impact sur la croissance économique mondiale. Des données récentes indiquent que les tensions commerciales commencent effectivement à se faire sentir.

Les indicateurs des industries manufacturières dans plusieurs pays d’Asie tributaires des exportations, ainsi qu’en Chine, ont faibli en octobre alors que les perspectives commerciales s’obscurcissent.

En Chine, l’indice des directeurs d’achats (PMI), qui mesure l’activité des usines, a atteint 50,2 en octobre, contre 50,8 le mois précédent, dernier signe d’affaiblissement de la deuxième économie mondiale, dans ce contexte de guerre commerciale auquel s’ajoute un problème de dette intérieure.

Mais lorsque la Chine a mal, le reste de la région a mal, et le monde aussi, estiment des analystes.

Selon les indices récoltés par Nikkei / IHS Markit, les pays exportateurs asiatiques, de la Corée du Sud à la Malaisie, ont enregistré une baisse de leur PMI en octobre.

Taïwan a connu sa plus forte baisse de production et de nouveaux contrats en un peu plus de trois ans. Les achats des entreprises ont chuté pour la première fois depuis mai 2016 et les entreprises prévoient une baisse de la production de leurs usines dans les 12 prochains mois, a déclaré Nikkei / IHS Markit.

« Taiwan ressent les effets de cette guerre commerciale parce que la Chine est l’usine de nombreuses entreprises à Taiwan. Lorsque l’estuaire est bloqué, vous en ressentez les effets », a déclaré Sun Ming-te de l’Institut de Recherche Economique de Taiwan.

– Payer le prix –

Le PMI de la Corée du Sud est passé de 51,3 en septembre à 51,0 en octobre, tandis que l’indice du climat des affaires coréen pour le secteur manufacturier a atteint son niveau le plus bas en deux ans.

La Chine est le principal partenaire commercial de la Corée du Sud, absorbant un quart des exportations coréennes.

« La situation pourrait empirer l’année prochaine en raison d’une guerre commerciale prolongée entre les États-Unis et la Chine, des risques croissants de défaillance financière pour des entreprises chinoises surendettées et d’un ralentissement de l’économie mondiale qui réduirait la demande pour nos exportations », a déclaré à l’AFP un analyste de l’Institut des Finances de Corée.

Continuez votre lecture sur lepetitjournal/bangkok