La Thaïlande bloque la vente des actifs du français Engie dans Glow

EngieLes autorités thaïlandaises ont annoncé jeudi mettre leur veto à la cession par Engie de trois milliards de dollars d’actifs dans le royaume, mais le groupe français a assuré disposer « d’autres options ».

Le géant français de l’énergie avait signé en juin un accord pour vendre au thaïlandais Global Power Synergy Public Company Ltd (GPSC) ses 69,1% dans Glow, un producteur indépendant coté à la Bourse de Thaïlande qui fabrique de l’électricité notamment à partir de charbon.

Mais la commission thaïlandaise de régulation de l’énergie a refusé la vente.

L’acquisition par GPSC « aurait conduit à un monopole dans certaines zones industrielles et, par conséquent, aurait entravé la concurrence », a-t-elle indiqué dans un communiqué.

GPSC, qui aurait vu sa capacité de production portée à 4,835 gigawatts (GW) à la suite de cette opération, a indiqué « prendre acte de la décision » et « continuer à explorer de nouvelles opportunités en Thaïlande et à l’étranger, en plus de plusieurs projets en cours ».

« Nous sommes en train d’analyser cette décision, qui dépend du régulateur thaïlandais et non d’Engie », a de son côté indiqué une porte-parole du groupe français.

Continuez votre lecture sur lepetitjournal/bangkok